vendredi 11 janvier 2019
par  Luc De Chivré

Ca suffit ! En grève et dans l’action !

Communiqué national des organisations lycéennes UNL et FIDL et syndicales CGT Éduc’action – SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP de la FSU - Sud Éducation – SNCL FAEN – CGT AGRI, SIES


Les organisations lycéennes UNL et FIDL et syndicales CGT Éduc’action – SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP de la FSU - Sud Éducation – SNCL FAEN – CGT AGRI, SIES à une journée nationale d’actions le 17 janvier, afin de construire une grève massive le 24 janvier pour : le retrait de la réforme des lycées, du baccalauréat et de Parcoursup, l’abandon du projet de service national universel, l’arrêt des suppressions de postes, l’augmentation des salaires, le respect de la liberté d’expression et de manifestation.

Les organisations syndicales des personnels et des lycéens font l’analyse que les réformes des lycées généraux et technologiques, de la voie professionnelle et du baccalauréat vont accroître les inégalités et la sélection entre élèves et établissements. Des remontées des académies, il se dégage une cartographie profondément inégalitaire de l’offre de formation. On peut ainsi évoquer de multiples situations où l’accès aux enseignements se restreint fortement. La liberté de choix laissée aux élèves et aux familles tant vantée par le ministre n’est qu’un leurre et fait courir le risque d’enfermer certains jeunes dans des impasses. Les choix de parcours sont étroitement corrélés aux choix que les élèves devront faire dans Parcoursup.
Dans l’enseignement professionnel, la réduction des horaires d’enseignement des disciplines générales pénalisera les élèves et compromettra leurs poursuites d’études. Les secondes organisées en familles de métiers impliqueront une déprofessionnalisation des filières professionnelles. Dans l’enseignement agricole ces réformes vont jusqu’à remettre en cause la présence d’une voie générale.
Le baccalauréat, tel que le ministre l’a imposé aux élèves et aux personnels, par l’importance qu’il donne au contrôle local via le contrôle continu, va se transformer en diplôme local.
Jean-Michel Blanquer prétend que ces mesures feraient accord dans la communauté éducative. Or, les mobilisations des personnels et des élèves qui ont eu lieu en fin d’année se poursuivent, des mouvements tels que celui des stylos rouges se développent, sans aucune réponse du ministre. Pire, le gouvernement et le ministre accentuent même un discours uniquement sécuritaire et cherchent même à museler la contestation ; ainsi, une collègue a été convoquée pour avoir critiqué la politique gouvernementale, et l’article 1 du projet de loi dite sur l’école de la confiance vise à accentuer les moyens de pression sur les personnels en attaquant leur liberté d’expression. Les organisations lycéennes n’ont toujours pas été reçues par le Ministre.
Ces réformes se placent dans un contexte de préparation de rentrée marqué par l’amplification des suppressions de postes dans le second degré alors qu’il accueillera davantage d’élèves à la rentrée 2019. Les conditions de travail des élèves et des personnels vont continuer de se détériorer. L’augmentation importante des heures supplémentaires censée pallier les 2 450
suppressions d’emplois dans le second degré ( 50 dans l’enseignement agricole) ne fera qu’alourdir la charge de travail des personnels et laissera des établissements en difficulté. Pour contraindre les personnels à effectuer ces heures supplémentaires, le ministre entend même modifier les textes statutaires en portant à 2 le nombre d’heures supplémentaires obligatoires. Dans les collèges, les effectifs dans les classes vont continuer d’augmenter. Dans les lycées, la conjugaison de la mise en place de la réforme des lycées et des suppressions de postes conduira à une « optimisation » des moyens par une augmentation du nombre de classes à plus de 35 élèves. Dans la voie professionnelle, la réduction de l’équivalent de 9 à 11 semaines de cours sur le cursus Bac pro et de 2 à 6 semaines pour les CAP permettra aussi au ministre de supprimer des postes.
Les organisations lycéennes UNL et FIDL et syndicales CGT Éduc’action – SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP de la FSU - Sud Éducation – SNCL FAEN – CGT AGRI, SIES dans la poursuite des actions déjà menées et en convergence avec les actions menées dans l’enseignement supérieur, entendent amplifier ensemble la mobilisation. Elles appellent les personnels à un processus de mobilisation passant par des actions diversifiées (organisation de rencontres avec les parents et élèves, motions en CA, interpellations des élus etc.). Dans ce cadre, elles appellent lycéens et personnels à une journée nationale d’actions le 17 janvier, afin de construire une grève massive le 24 janvier pour : le retrait de la réforme des lycées, du baccalauréat et de Parcoursup, l’abandon du projet de service national universel, l’arrêt des suppressions de postes, l’augmentation des salaires, le respect de la liberté d’expression et de manifestation. Elles invitent les assemblées générales à débattre des suites de l’action. Elles proposeront cette grève à l’ensemble des organisations syndicales.


Articles les plus récents

lundi 14 janvier 2019
par  Luc De Chivré

Lutte contre les violences scolaires et répression financière : Idée fausse…et inefficace !

Alors que JM.Blanquer va annoncer un plan national de lutte contre les violences scolaires à la fin du mois de janvier, des informations sur de possibles sanctions financières adressées aux familles ont circulé dans la presse.
Il semblerait en effet que le gouvernement et le ministère de (...)

jeudi 10 janvier 2019
par  Luc De Chivré

La CGT Éduc’action soutient toutes les mobilisations

Communiqué de l’Union Nationale CGT éduc’action
Depuis plusieurs semaines, plusieurs mouvements citoyens et professionnels de protestation contre la politique Macron apparaissent partout en France. Le champ de l’Éducation n’y échappe pas. Après le mouvement #PasdeVague, (...)

mardi 8 janvier 2019
par  François-Xavier Durand

Répartition des postes 2019 par Académie pour le 1er degré

Lire la déclaration de la CGT Éduc’action lors du CTM.
Lors du Comité Technique Ministériel, la Ministre a présenté la répartition des postes dans le 1er degré et le 2nd degré pour la rentrée 2019. Toutefois, c’est dans un total mépris des organisations syndicales, puisque le (...)

samedi 22 décembre 2018
par  Luc De Chivré

Rendre attractif le métier AESH ? Donner des perspectives d’avenir ? Chiche !

Télécharger le communiqué de presse de la CGT Éduc’action.
Jeudi 20 décembre, la CGT Éduc’action a été reçue en audience bilatérale par le ministère dans le cadre de la concertation nationale sur l’École inclusive qui doit se terminer le 14 février 2019. Le ministère prétend (...)

samedi 22 décembre 2018
par  Stéphane Legardinier

Lycées professionnels : compte-rendu de l’audience intersyndicale au Rectorat

Dans le cadre du rassemblement intersyndical du mercredi 19 décembre, une délégation CGT-FSU-FO-SNCL était reçue au Rectorat de Rouen à 14h. La CGT, sans illusion aucune sur l’efficacité d’une telle audience, a néanmoins fait entendre la voix des PLP.
Bac pro GA Au vu des dégâts (...)

jeudi 20 décembre 2018

Lycée Saint-Saens (Rouen) : pressions hiérarchiques contre des militants syndicaux

Déclaration intersyndicale lue lors du groupe de travail Lycées du 20 décembre au Rectorat.
Le SNES-FSU, la CGT Educ’action et le SNFOLC tiennent à manifester leur soutien à l’égard des collègues, notamment de lycées, actuellement victimes de tentatives d’intimidation de la (...)

jeudi 20 décembre 2018

Tentative de censure au rectorat de Dijon

Une professeure du lycée Castel a été convoquée au rectorat de Dijon mardi 18 décembre. Il lui est reproché d’avoir publié sur le site disjoncter.info une tribune en réaction à la dernière allocution télévisée d’Emmanuel Macron. Nous publions son texte ainsi que le communiqué de (...)

jeudi 20 décembre 2018

Un collectif de « corbeaux » écrit à Macron, celui-ci leur répond !

On pourrait en sourire si les faits n’étaient suffisamment graves. Mi-octobre, Les collègues du LP Bartholdi (Barentin) avaient adressé un courrier au président de la République pour s’opposer à la réforme des LP. Or, ce courrier a provoqué la colère du Recteur qui a dépêché (...)

jeudi 20 décembre 2018
par  Luc De Chivré

Lycée : des enseignements de spécialité soumis à la seule loi des moyens !

Le groupe de travail sur les spécialités en 1° générale a eu lieu le 20 décembre. Cette question est primordiale et va fortement influencer les DHG puisque les enseignements de spécialité concernent 12 h classe en première générale, et 15 à 18h pour la filière technologique. Le rectorat a (...)

jeudi 20 décembre 2018
par  Luc De Chivré

Comité Technique Ministériel et Conseil Supérieur de l’Éducation : un mépris flagrant du ministre pour le dialogue social.

Télécharger le communiqué de presse de la CGT Éduc’action.
Cette semaine se tenaient deux temps forts dans l’Éducation nationale, à savoir l’étude de la répartition des moyens pour l’année 2019 et la présentation des futurs programmes Lycée applicables à la rentrée (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

STAGES DE FORMATION SYNDICALE

jeudi 3 décembre 2020

La CGT Educ’action 76/27 organise différents stages de formation syndicale tout au long de l’année.

Début de carrière
Jeudi 24 janvier 2019
de 9h00 à 16h30
ROUEN
Union Locale CGT
187 rue Albert Dupuis


Ce stage est à destination des PE de la Seine-Maritime et de l’Eure.

Education prioritaire :
Quel avenir ?

Jeudi 28 février 2019
de 9h00 à 16h30
ROUEN
Union Locale CGT
187 rue Albert Dupuis

Jeudi 7 mars 2019
de 9h00 à 16h30
LE HAVRE
Union Locale CGT
Maison des syndicats FRANKLIN
Cours de la Répiublique


Ce stage est à destination de tous les personnels enseignants (Instits, PE, PLC, PLP, Agrégés...) de l’Académie de Rouen (Eure et Seine-Maritime).

REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE 1ER DEGRE

mercredi 2 décembre 2020

La CGT Educ’action 76 organise différentes Réunions d’Information Syndicale. Chaque collègue du 1er degré (syndiqué·e·s ou non) a droit à 3 Réunions d’Information Syndicale de 3h par an. Elles peuvent être déduites des heures de concertations, d’animations pédagogiques (obligatoires ou non), de M@gistère. N’hésitez pas à y participer pour vous informer et agir.

LE HAVRE
Jeudi 17 janvier 2019
de 17h00 à 20h00
Union Locale CGT
Maison des syndicats Franklin
Cours de la République

ELBEUF
Mardi 29 janvier 2019
de 17h00 à 20h00
Union Locale CGT
Place des Rattaqueux

DIEPPE
Samedi 2 février 2019
de 09h00 à 12h00
École élémentaire Sonia Delaunay
Allée des Ormes
Val Druel

ST ANTOINE LA FORET
Jeudi 7 février 2019
de 17h00 à 20h00
École élémentaire Maurice Leblanc

GRAND-COURONNE
Mardi 5 mars 2019
de 17h00 à 20h00
École élémentaire Victor Hugo

MERCI POUR VOS VOTES !

lundi 2 novembre 2020

Nous tenons à remercier chacune et chacun d’entre vous pour les votes CGT éduc’action dans les différents scrutins et remercions également nos syndiqués et nos sympathisants pour leur implication dans la dernière campagne des élections professionnelles. Grâce à vous la CGT Educ’action a conservé tous ses sièges au niveau académique et nos élus sont là pour vous défendre.

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisation

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

« REFORME » DES LYCEES PROFESSIONNELS : UNE ATTAQUE MAJEURE CONTRE LE SERVICE PUBLIC DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Signer la pétition intersyndicale académique

Téléchargez :
le matériel réforme de l’enseignement professionnel
le 4 pages LP enseignement professionnel
le tract LP enseignement général
le comparatif grille horaires bac pro
le comparatif grilles horaires CAP
le 4 pages apprentissage
A télécharger aussi :
le dernier tract lycée général et technologiqu
le tract CGT 76 non à la retraite par points
le 4 pages lycée
l’infoluttes n°19 de la CGT 76

Elections Professionnelles 2018

vendredi 10 janvier 2020

Les élections professionnelles 2018 se dérouleront par vote électronique du 29 novembre 2018 au 6 décembre 2018. Cela permet de définir la représentativité des organisations syndicales et d’élire vos élu·e·s dans les différentes commissions.
Retrouver nos différentes professions de foi et listes dans les scrutins de l’Académie de Rouen (76/27) où nous avons déposé des listes :

Mouvement 2019 des personnels ATSS :

samedi 22 décembre 2018

Mouvement inter-académique des AAE et des SAENES :
La saisie des voeux doit se faire du 11 décembre 2018 au 8 janvier 2019. La CAPN des SAENES aura lieu le 19 mars 2019, et celle des AAE le 21 mars 2019.

Mouvement à gestion déconcentrés ADJAENES
la pré-inscription se fera du 10 janvier 2019 au 7 février 2019. Le reste du calendrier sera en fonction des académies demandées.

Mouvement à gestion déconcentrés des ATRF
la pré-inscription se fera du 10 janvier 2019 au 7 février 2019. Le reste du calendrier sera en fonction des académies demandées.