samedi 13 mai 2017
par  Luc De Chivré

Mai 2017 : manifestons dans la rue !

ROUEN 10 h 30 - Cours Clémenceau
LE HAVRE 10 h - Franklin
EVREUX 10h30 Place Mandle (en face de la poste)
BOLBEC 11 h - salle Jean Jaurès
DIEPPE 10 h 30 - Place Nationale
ELBEUF 10 h 30 - place de l’Hôtel de ville
FECAMP 10 h - Espace Dunan
LE TREPORT 11 h - au Forum
LE TRAIT 11 h - salle Bodelle

Depuis le début de la campagne électorale nous assistons à une multiplication des propos xénophobes et propositions de reculs sociaux.
Ce qui se profile est plus qu’inquiétant : promesses de réformes antisociales, montée du racisme, exacerbation de la haine de l’autre, société violente et ultra sécuritaire, avec un état d’urgence qui d’état d’exception est en train de devenir la norme.
La situation à venir est lourde de menaces contre les travailleurs, les jeunes, les retraités, les privés d’emploi et leurs familles si on regarde les programmes des deux candidats à la présidentielles qui restent en lice pour le second tour. Les combats décisifs sont devant nous pour l’abrogation de la loi Travail, la défense des conventions collectives et des statuts nationaux et particuliers, la défense de la Sécu et des retraites. Des grèves récentes menées en Seine Maritime (Legrand, Thales, Endel, Energie, CHU, Ponticelli, Carrefour, CEPIC……) indiquent que les salariés ne lâchent rien pour arracher aux patrons des hausses de salaires et changer profondément les choses.
1ER MAI 2017 MANIFESTONS DANS LA RUE

  • POUR NOS REVENDICATIONS,
  • POUR LA SOLIDARITE ET LA PAIX ENTRE LES PEUPLES

Tract de la CGT Seine Maritime
Communiqué intersyndical pour l’Eure


Articles les plus récents

dimanche 14 mai 2017
par  Luc De Chivré

Urgence dans l’agglomération rouennaise : deux familles sont à la rue.

Les comités de soutien de la famille Erdene et de la famille Sinani ont décidé d’agir ensemble. Soyons nombreux devant la préfecture le mercredi 3 mai de 16h30 à 18h.
Après l’expulsion de la famille Erdene le 30 mars de son logement à Maromme, c’était au tour de la famille (...)

dimanche 14 mai 2017
par  Stéphane Legardinier

Fermeture du collège Jean Zay pour raisons de sécurité : silence radio de l’Administration

Le collège Jean Zay, situé au Houlme, sera fermé jusqu’à la fin de l’année scolaire. Ainsi en a décidé la collectivité territoriale, le conseil départemental de Seine-Maritime, après des investigations techniques complexes ayant révélé l’apparition de fissures dans (...)

samedi 13 mai 2017
par  Stéphane Legardinier

Climat scolaire au LP Lavoisier (Le Havre) : une nouvelle provocation de l’inspection académique

Le récent courrier de l’IA-DASEN de Seine-Maritime, présidente du CHSCT départemental, constitue une nouvelle provocation à l’égard des personnels du LP Lavoisier et des représentants au CHSCT. Malgré des conditions de travail qui restent dégradées, la DSDEN et le rectorat refusent (...)

vendredi 12 mai 2017
par  Luc De Chivré

RENTRÉE 2017 EN LYCÉE PRO : DES CRÉATIONS DE POSTES, MAIS MOINS DE PLP QU’EN 2012 AU FINAL

Pour la rentrée 2017, l’académie enregistre 45 créations d’emplois dans les LP, contre 19 suppressions, soit un solde de +26. C’est positif et cela faisait très longtemps qu’il n’y avait pas eu autant de créations. Mais si l’on prend un peu de recul, le bilan (...)

mardi 9 mai 2017
par  Luc De Chivré

GRETA : tout ça pour ça !

Depuis 4 ans, le ministère et les organisations syndicales discutent du sort des GRETA et de leurs personnels.
Considérée au début comme une victoire, suite à la mobilisation de février 2012, la réinscription de la mission de formation continue dans le code de l’Éducation rétablissait (...)

lundi 8 mai 2017
par  Les élu(e)s CAPA

Mutations 2nd degré : vous informer, vous aider.

Chères collègues et chers collègues,
Ex stagiaire ou participant au mouvement inter-académique , vous avez eu la confirmation que vous rejoindrez l’Académie de Rouen à la rentrée 2017. Vous êtes tenus de participer au mouvement intra-académique pour obtenir une affectation. Certains (...)

vendredi 5 mai 2017
par  François-Xavier Durand

MOUVEMENT 1er degré : Questions/Réponses

Télécharger la note de service mouvement 2017.
Télécharger notre fiche syndicale de suivi, à nous retourner pour que nos élus-es puissent vérifier votre barème et vous informer au mieux.
Remplir en lignela fiche de suivi syndical pour calculer votre barème.
Le mouvement est un moment (...)

vendredi 28 avril 2017
par  Luc De Chivré

Parcours d’une famille « sans-papiers » : Les Erdene à Maromme.

Les Erdene sont arrivés de Mongolie 2010. Après un court passage dans la région parisienne, ils sont arrivés en Normandie. Mal conseillés par les passeurs et craignant d’être renvoyés dans leur pays d’origine, ils sont arrivés sous une fausse identité. Les parents sont tous les deux (...)

mercredi 26 avril 2017
par  François-Xavier Durand

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.
Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des (...)

mercredi 26 avril 2017
par  François-Xavier Durand

Les chômeurs : laissés-pour-compte des politiques d’austérité qui font le lit du FN

Le chômage repart à la hausse en catégorie A : + 1,2% (sur 3 mois) en mars. Le niveau atteint en fin de quinquennat est très élevé : 3 508 100, contre 2 922 100 à l’arrivée de Hollande, soit 20% d’augmentation. Dans tous les cas, l’extension de la précarité est toujours là. (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 28 Av. Jean Rondeaux / 76108 ROUEN CEDEX ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisations

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

CEPIC, AVEC LA CGT, ILS et ELLES ONT GAGNÉ !

mardi 18 avril

Au bout de 2 semaines de grève totale et de blocage du site, les salariés de CEPIC ont arraché vendredi 14 avril un très bon accord :

  • une augmentation de salaire avec un talon de 30 €
  • une prime exceptionnelle équivalent à un mois de salaire
  • une prime de chiffre d’affaires mensuelle

De fait, ces mesures salariales amènent les salariés de CEPIC au niveau des minima conventionnels, que l’employeur refuse depuis des années. La grève menée par les militants CGT de CEPIC, épaulés par la présence permanente de l’UL Sotteville St Etienne a rassemblé du premier au dernier jour 90 % des salariés.
L’UD 76 et la fédération Chimie ont organisé la solidarité sur le piquet : des dizaines de syndicats cgt sont venus régulièrement soutenir. La victoire des CEPIC, après la victoire des Legrand est une victoire pour toute la CGT. C’est la victoire de l’unité et de la solidarité.

Lutte gagnante : victoire pour les travailleurs sans papiers du Marché de Rungis

mercredi 12 avril

Après trois semaines de grève et d’occupation de la Tour Semmaris, les pressions sur les entreprises pour l’établissement des CERFA, les parties (Préfecture, Min de Rungis, CGT) se sont mis d’accord sur les points suivants :

  • établissement par les services préfectoraux de récépissés avec autorisation de travail pour l’ensemble des grévistes ;
  • dépôt des dossiers des 128 travailleurs sans papiers en préfecture du Val-de-Marne.

En conséquence, l’occupation de la Tour Semmaris a pris fin dimanche 9 avril 2017.

Cette victoire est incontestablement à mettre au crédit de la lutte, de la détermination des travailleurs sans papiers, des militants de la CGT et des nombreux et divers soutiens qui auront pu s’exprimer.

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Montreuil, le 10 avril 2017

Les salariés de l’usine Legrand ont gagné !

mardi 28 mars

Cet après-midi, après 9 jours de grève et de blocage , la direction de l’usine Legrand de Malaunay a cédé devant la délégation CGT et FO, et face à la détermination des salariés qui ont gagné 41,61 euros d’augmentation par mois.
La solidarité a joué un rôle déterminant. Le patron, énervé par la détermination des grévistes qui tenaient bon a lâché : « oui je le sais, vous avez une cagnotte », en faisant référence au soutien financier des autres syndicats CGT et d’autres salariés présents le jeudi 23 Mars devant l’usine. La CGT éduc’action de l’académie de Rouen était porteuse ce jour là d’un message de soutien. BRAVO aux LEGRAND !

Déclarations CGT éduc’action de mars 2017

samedi 25 mars

Lutte gagnante chez SIDEL, près du Havre :

mardi 21 mars

Après des propositions au rabais suite aux négociations salariales annuelles, les salariés de Sidel (métallurgie) ont décidé de se mobiliser pour les salaires alors que les résultats de l’entreprise sont au beau fixe. Après 2 jours de débrayages, la direction a été obligée de revoir sa copie à la hausse. Ainsi, l’augmentation générale pour les non cadres est passée de 0,4% à 1%, Pour les cadres, c’est 1,6% d’augmentation individuelle. La prime de transport est améliorée de 3%, et la prime de vacances de 1000 euros est reconduite. 5000 euros de primes vont être versés aux salariés ainsi qu’un bonus. Le mercredi 8 mars l’assemblée générale a accepté le contenu des négociations et a repris le travail .

Mutations 2° degré : le rectorat ne veut pas communiquer les postes vacants !

samedi 18 mars

Les collègues qui participent au mouvement intra du second degré l’ont déjà remarqué : le rectorat ne communiquera pas les postes vacants, hors postes spécifiques. La raison invoquée d’un problème de calendrier ne tient pas la route. En effet, le CTA qui entérine les suppressions de postes a lieu le 24 Mars, et à la demande légitime des organisations syndicales, il est important que la période de saisie des voeux ne se fasse pas pendant les vacances. Mais cette excuse soulève pas mal de questions : pourquoi refuser de diffuser les postes vacants au moins pour quelques jours, après le 24 Mars ? Pourquoi ne pas avoir fixé les CTA et les groupes de travail préparatoires plus tôt ? Pourquoi ne pas laisser le serveur SIAM ouvert jusqu’au 7 avril ? Cette décision ressemble plus à un refus de communiquer les postes vacants, qu’à un simple problème de calendrier !