jeudi 17 mai 2018
par  Luc De Chivré

Marée populaire pour l’égalité, la justice sociale, la solidarité

à l’appel d’organisations syndicales, politiques, associatives


4000 à Rouen, 4000 au Havre et 850 à Dieppe : après le succès des manifestations du 22 Mai, soyons nombreux le 26 mai dans la rue contre la politique du gouvernement et du patronat.
ROUEN : manifestation à 14h30 Cours Clémenceau

Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposercoûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale
favorable aux plus riches, loi répressive contre les migrant.es, priorité donnée au secret des affaires contre le droit à l’information, introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, répression des mouvements sociaux et des jeunes des quartiers populaires… sans oublier une politique militariste au niveau international.

La multiplication des mesures prises avec brutalité sur tous les fronts a un objectif, celui de créer un effet de sidération et espérer ainsi empêcher toute riposte. Le patronat profite de la situation pour multiplier les restructurations et rester sourd aux revendications du monde du travail. En s’en prenant aux personnels à statut, en particulier aux cheminot.es, Emmanuel Macron espère, s’il l’emporte, casser tout esprit de résistance.

Ce coup de force peut échouer, car les mobilisations se multiplient dans le pays, chacune avec sa spécificité : journée nationale d’action, grèves, occupation d’universités, manifestations… Il appartient évidemment aux organisations syndicales
de décider, avec les personnels concernés, de leurs formes d’action. Chacune d’entre elles a, a priori, des ressorts différents, mais au-delà de tel ou tel aspect, ce dont il est question concerne la nature même de la société dans laquelle nous voulons vivre. Voulons-nous vivre dans une société où les droits sociaux seraient réduits à néant, où les services publics et la sécurité sociale auraient disparu, où l’inégalité de traitement
des territoires serait la règle, où l’accès à l’université serait de plus en plus réduit, où les lanceuses et lanceurs d’alerte et journalistes seraient bâillonnés, ou les défis écologiques seraient soumis aux intérêts de la finance, où la lutte contre les discriminations se réduit à des discours ? Ou, au contraire, voulons-nous une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus égalitaire avec un meilleur partage des richesses ? Tel est l’enjeu.

Le gouvernement espère que ces mobilisations sectorielles restent isolées et qu’il pourra les défaire les unes après les autres en tenant bon, en les laissant s’épuiser ou en les réprimant. Affichant sa détermination, il espère ainsi nous décourager. Il se trompe, comme le montre la multiplication des collectifs citoyens en lien avec les salarié.es, les retraité.es et les étudiants ainsi que le succès de la solidarité aux grévistes, notamment à ceux de la SNCF. Il s’agit maintenant d’aller plus loin et, toutes et tous ensemble, d’affirmer dans la rue que des alternatives existent, que nous ne nous résignons pas au sort que nous promet ce gouvernement. Il fait la sourde oreille, il faut le forcer à nous entendre et à retirer ses projets.

Dans le respect de nos champs d’interventions respectifs, nous voulons aller au-delà de toutes les mobilisations positives qui existent déjà et rassembler toutes les forces sociales, syndicales, associatives, politiques pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

Partout en France organisons le samedi 26 mai une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité.
ROUEN : manifestation à 14h30 Cours Clémenceau le samedi 26 mai



Articles les plus récents

mardi 22 mai 2018
par  Luc De Chivré

CUI/AVS : Le gouvernement prépare-t-il le renforcement de la précarisation des personnels ?

Lors du Comité Technique Ministériel le ministre a présenté un projet de décret modifiant celui relatif aux conditions de recrutement et d’emploi des AESH (décret 2014-724 du 27 juin 2014). Ce projet prévoit de réduire la durée nécessaire aux AVS sous contrat CUI, de 2 années à 9 mois (...)

mardi 22 mai 2018
par  Luc De Chivré

la CGT éduc’action soutient le collectif Garenne à Rouen

A l’issue de la manifestation de samedi dernier contre les expulsions et pour le droit au logement, une centaine de personnes ont investi une ancienne résidence pour personnes âgées désaffectée depuis plusieurs années, sur la rive gauche de Rouen. Les 48 logements que compte cet immeuble (...)

vendredi 18 mai 2018
par  Luc De Chivré

Rencontre ministérielle du 16 mai concernant la démocratie et les libertés syndicales dans la Fonction publique

Une délégation CGT des trois versants de la Fonction publique, Etat, Santé et Territoriale a été reçue le 16 Mai au ministère de l’action et des comptes publics à la demande de la CGT. La CGT tenait à alerter les ministres Dussopt et Darmanin sur la multiplication des atteintes aux (...)

jeudi 17 mai 2018

Droits des personnels élus : la CGT, le SNETAA, le SNUEP et SUD écrivent au recteur

Monsieur le Recteur,
parce que nos organisations syndicales sont profondément attachées aux droits des personnels, il nous semble nécessaire de revenir sur la situation du conseil d’administration du LP Descartes (Fécamp) évoquée lors des séances du Comité Technique Académique du 17 mars (...)

jeudi 17 mai 2018
par  Stéphane Legardinier

Tract académique intersyndical contre la casse de la voie professionnelle

Les sections syndicales CGT Educ’action – SNETAA-FO – SNUEP-FSU – SUD Education de l’académie de Rouen, après avoir pris connaissance des rapports Brunet (réforme de l’apprentissage) et Marcon-Calvez (réforme des lycées professionnels), alertent les PLP de (...)

mercredi 16 mai 2018
par  Luc De Chivré

Non à la casse des services publics ! Non à la destruction de nos acquis sociaux !Tous en grève et le 22 mai et en manif le 26 mai !

Un an de Macron – un an de politique en faveur des riches et super-riches Après un an de Macron l’heure n’est pas à la fête. La liste des contre-réformes, des attaques contre nos acquis sociaux est longue : loi travail II avec plus de facilités pour licencier, pacte (...)

mardi 15 mai 2018
par  François-Xavier Durand

La CGT condamne le nouveau massacre à Gaza

Télécharger le communiqué de la CGT.
Télécharger la déclaration de la CE de l’Union Locale CGT de Dieppe.
La CGT condamne avec force le massacre de la population Palestinienne à la frontière de Gaza, perpétré par l’armée de l’État israélien. C’est un crime contre (...)

mardi 15 mai 2018
par  François-Xavier Durand

Directives Blanquer dans le 1er degré : STOP à l’autoritarisme

Télécharger le tract de la CGT Educ’action.
En publiant tour à tour une note aux recteur-trices imposant la formation continue des personnels puis les circulaires sur les méthodes pédagogiques à appliquer dans les apprentissages, le ministre Blanquer veut mettre au pas les enseignant-es (...)

mercredi 9 mai 2018
par  Luc De Chivré

Parcoursup : l’arbitraire généralisé !

Dès la semaine dernière, le constat a été fait par un certain nombre de membres des commissions d’examen des voeux que malgré de nombreuses heures de travail, ils et elles se trouvaient dans l’incapacité de classer les candidat.es. Au-delà du fait que le classement ordonné associé à (...)

vendredi 4 mai 2018
par  Les élu(e)s CAPA

Mutations second degré 2018 . Besoin d’aide ? Voilà la fiche syndicale de suivi CGT !

Voici la fiche syndicale que vous pourrez remplir et adresser à nos élus CAPA CGT Educ’action afin qu’ils assurent le suivi de votre situation lors des commissions paritaires.
N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail.
Tel. élus CAPA collèges/Lycées : 07 77 (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisation

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

Téléchargez :
l’appel de la CGT éduc’action 76 pour les 22 et 26 Mai
le dernier tract LP spécial « rénovation » et le tract unitaire enseignement pro de Rouen
le tract lycée et l’analyse CGT sur le lycée Blanquer
l’infoluttes n°12 de l’Union départementale CGT 76

Grève de la faim au centre hospitalier du Rouvray !

mardi 22 mai

Suite au mouvement de grève initié le 22 Mars 2018, et devant l’absence de réponses favorables de la direction du CH du Rouvray et de l’ARS, des agents du Centre Hospitalie du Rouvray occupent les locaux de l’administration à partir du Mardi 22 Mai 2018.
ILS SONT EN GREVE DE LA FAIM ILLIMITEE.
L’intersyndicale demande : la suppression définitive des lits supplémentaires qui constituent une suroccupation chronique de l’hôpital, une solution immédiate au problème des patients mineurs hospitalisés en unités « adultes », un renforcement des effectifs, l’arrêt des fermetures des structures extra-hospitalières. Venez nombreux soutenir les personnels en grève de la faim.

VIDEO : CE QUE LES MEDIAS NE DISENT PAS SUR LA SNCF !

lundi 16 avril

A voir absolument l’excellente vidéo du Fil d’actu CE QUE LES MEDIAS NE DISENT PAS SUR LA SNCF !