vendredi 2 novembre 2018
par  Luc De Chivré

Écoles, collèges, lycées, universités, services TOUS EN GREVE LE 12 NOVEMBRE !

ROUEN : MANIFESTATION 10h30 Inspection Académique de Rouen
(Départ Place des Faïenciers vers le Rectorat) /AG : 12h30 à la Mairie Annexe Pasteur

LE HAVRE : MANIFESTATION 10h30 à Franklin /AG à 9h00 à Franklin

CONTRE LA REFORME DE LA VOIE PRO ET DU LYCÉE, CONTRE LA FUSION DES ACADÉMIES

POUR DES MOYENS À LA HAUTEUR DES BESOINS !

parce qu’il faut créer des postes et non en supprimer, parce qu’on ne peut s’opposer aux suppressions de postes sans combattre les réformes dictées par l’austérité et des choix idéologiques dangereux, parce que la précarité est inacceptable, parce qu’on refuse que le système éducatif soit de plus en plus sélectif.

LE 12 NOVEMBRE, TOUS EN GRÈVE DANS LES LP ET DANS L’ÉDUCATION POUR FAIRE RECULER LE MINISTRE.

Lire l’appel unitaire contre la réforme Blanquer de la voie pro
Lire l’appel unitaire CGT éduc’action et SUD éducation Rouen
Télécharger l’affiche CGT éduc’action


Articles les plus récents

mardi 13 novembre 2018
par  François-Xavier Durand

Mutations interdépartementales 1er degré 2019 (permutations)

La note de service a paru dans le Bulletin Spécial N°5 du 8 novembre 2018.
Téléchargez le BO spécial mutations
Téléchargez la note de service spéciale mutations nationale 1° degré
Téléchargez le dossier et la fiche de suivi syndical édité pas la Cgt-Educ’Action 76
Pour tout (...)

lundi 12 novembre 2018

Un collectif de PLP normands écrit au Président de la République

Le quotidien Libération publie ce 12 novembre le courrier du collectif « le LP, ça marche ! », enseignant.e.s de LP de l’académie de Rouen.
L’entreprise serait-elle l’école de demain ?
« Coucou Manu ». Telle serait sans doute la formule d’appel qu’utiliserait un (...)

samedi 10 novembre 2018
par  Luc De Chivré

Violence à l’École : l’escalade sécuritaire

Suite à la large diffusion de la vidéo d’un élève braquant une professeure dans son lycée, la France s’est émue de la violence qu’il pouvait exister dans certains établissements scolaires.
Face à cette émotion, le Président de la République et son gouvernement ont choisi de (...)

samedi 10 novembre 2018
par  Luc De Chivré

12 novembre : journée ESPE en lutte !

Enseigner et éduquer sont des métiers qui s’apprennent.
Ils doivent être appris dans des conditions efficaces de formation, sans urgence ni précarité.
Pour cela le lien entre la formation professionnelle et la formation universitaire, assuré par des équipes pluri-catégorielles de (...)

lundi 5 novembre 2018

Lettre ouverte à la Rectrice d’Orléans-Tours du comité de soutien aux 2 syndicalistes du LP Denis Papin Romorantin

En ce jour où nos camarades passent en conseil de discipline, nous publions la lettre ouverte du comité de soutien. Halte à la répression antisyndicale !
Le comité de soutien des deux syndicalistes du Lycée Denis Papin LP Denis Papin Objet : lettre ouverte à Mme la Rectrice ROMORANTIN, LE 17 (...)

samedi 3 novembre 2018

Lycée Bartholdi/Barentin : autoritarisme versus liberté d’expression

Les personnels du lycée Bartholdi de Barentin ont décidé après la journée de grève du 27 septembre d’écrire au Président Macron pour expliquer leur opposition à la réforme Blanquer de la voie professionnelle. Quoi de plus normal et de plus légal que de s’adresser directement au (...)

vendredi 2 novembre 2018
par  Luc De Chivré

Stop à la répression anti-syndicale à Orléans-Tours soutenons Marie-Paule S, professeure

Une illustration du sort réservé à ceux qui luttent et font des vagues : répression syndicale, mise au pas autoritaire afin de faire taire celles et ceux qui s’aventureraient à s’exprimer, à s’opposer, à faire valoir le droit et à s’engager pour le bien commun.
Le 30 (...)

jeudi 25 octobre 2018
par  Luc De Chivré

Pas de vague !

L’émotion a été vive dans le monde enseignant à la vue de la vidéo montrant une professeure menacée par un élève armé. Que l’arme soit factice ou non, il n’en demeure pas moins que l’acte est d’une violence inouïe pour notre collègue.
La CGT Éduc’action (...)

lundi 22 octobre 2018

Violences scolaires : lettre ouverte des lycées du 93 au ministre Blanquer

A lire sur Mediapart, blog « les invités de Mediapart ». Pour mémoire, trois droits d’alerte pour danger grave et imminent ont été déposés au cours des dernières années par notre organisation syndicale au CHSCT de Seine-Maritime : enseignant de l’EREA Dolto (Sotteville-lès-Rouen) (...)

lundi 22 octobre 2018

« La domination au travail est beaucoup plus dure qu’avant » (un entretien avec Christophe Dejours)

Nous reproduisons cet entretien fort instructif de Christophe Dejours, psychiatre et spécialiste notoire du monde du travail. A lire et à diffuser pour s’émanciper au travail car on ne peut pas dire que nos maîtres, Macron, Philippe, Blanquer, soient sensibles à ce genre (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisation

Mac Do Neufchâtel en Bray veut licencier une militante syndicale CGT !

vendredi 6 juillet

Suite à un entretien disciplinaire une syndiquée CGT depuis un mois au McDonald’s de Neufchatel en Bray a été mise à pieds à titre conservatoire avant que ne soit décidé un licenciement. Les vrais motifs de cette mise à pied : la distribution de tracts dans les restaurants de cette franchise (Dieppe, Yvetot et Neufchâtel en bray) mentionnant les acquis obtenus au restaurant d’Elbeuf (13e mois, prime trimestrielles, congés enfants malades, arbre de Noël ...), et la crainte que les salariés reprennent eux aussi ces revendications !
Rassemblement Dimanche 8 juillet 18h45 devant le Mac Donald de Neufchâtel en Bray.

Grève à l’hôpital psychiatrique Janet au Havre !

mercredi 20 juin

A l’image des salariés de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, les personnels grévistes de l’hôpital psychiatrique Janet du Havre ne lâchent pas le morceau. Ils exigent la venue de Mme Gardel, directrice de l’Agence régionale de santé, l’ouverture d’une nouvelle unité pour que les patients ne soient plus dans des lits supplémentaires avec la création de 50 postes pluridisciplinaires pour la faire fonctionner, la stagiarisation de tous les contractuels-les, l’arrêt de la polyvalence, l’embauche de médecins psychiatres titulaires. Rendez vous jeudi 21 à 8h45 à l’hôpital Flaubert pour une haie de déshonneur pour les administrateurs de l’hôpital, et le samedi 23 à 17h45 sur le parvis du printemps.
Soutenez les revendications en écrivant à Mme Gardel

RESF : une bonne nouvelle qui se concrétise enfin !

mardi 12 juin

Mme Erdene, dont les enfants sont scolarisés au lycée de Déville-lès-Rouen et dans des écoles de Maromme, a reçu enfin son titre de séjour ; celui de son mari attend à la Préfecture, sauf imprévu.
Les bonnes nouvelles sur ce front sont si rares qu’il fallait en parler d’autant plus que pour d’autres familles, l’étau se resserre.
Mme Balogun - originaire du Nigéria et qui a une enfant scolarisée au collège de Maromme - s’est vu confirmer son OQTF par le Tribunal Administratif et France Terre d’Asile cherche à récupérer leur logement CADA en essayant de les en expulser.
La CGT Educ’action revendique la régularisation des lycéens majeurs et des parents d’élèves sans papiers.

Fusion des académies : où en est on ?

mardi 12 juin

En janvier, Mr le Recteur des académies de Rouen et de Caen nous assurait que la fusion des deux académies n’était pas décidée et qu’elle dépendrait de l’évaluation qui serait rendue fin mars, début avril. Il était malgré tout resté bien silencieux lorsque nous lui avions dit qu’il était impossible d’évaluer un processus de fusion en 5 mois (l’expérimentation a officiellement début en novembre), et notamment les conséquences sur les conditions de travail des personnels et les conditions d’enseignement, et que nous étions convaincus que cette évaluation serait bidon et que la fusion était déjà actée officieusement. Depuis, aucune nouvelle de cette évaluation, ni de la décision du Ministère qui devait tomber à la suite de l’évaluation. Mais cela n’est pas vraiment plus rassurant. Les organisations syndicales et les personnels avaient déjà été mis devant le fait accompli en septembre en apprenant seulement à la rentrée qu’une expérimentation était menée sur les académies de Rouen et de Caen. Et le Ministère ne compte pas lâcher de sitôt son projet de fusionner des académies qui sera une véritable manne pour supprimer des postes d’administratifs en fusionnant des services et des formations.