mercredi 17 janvier 2018

Santé/CHSCT : l’inspection du travail donne raison à la CGT et oblige le Rectorat à respecter la loi !

C’est une avancée importante pour les droits des personnels en matière de santé et de conditions de travail. L’inspection du travail de Seine-Maritime vient de rendre son rapport d’enquête sur le CHSCT de Seine-Maritime et confirme les dysfonctionnements que la CGT, avec le soutien de FO et de la FSU, n’a eu de cesse de dénoncer depuis 2015 et le siège obtenu dans cette instance.

Voici un extrait de la conclusion du rapport de l’inspection du travail : « le CHSCT spécial départemental étant arrivé à un tel niveau de dysfonctionnement pouvant être caractérisé d’entrave à l’exercice de sa fonction normale au regard du Code du travail, il est préconisé de solliciter la participation de l’inspecteur du travail en appui de l’inspecteur santé et sécurité au travail à quelques réunions du CHSCTD 76 afin d’accompagner la mise en œuvre des mesures qui auront été prises et le rétablissement de son fonctionnement conforme aux dispositions suscitées.  »

« Dysfonctionnement », « entrave » : l’Inspection académique et le Rectorat sont sommés de respecter enfin la loi. Par conséquent, l’inspection du travail demande à l’Administration :

  • de ne plus empêcher le CHSCT de mener les enquêtes réglementaires en cas de droit d’alerte signalant un danger grave et imminent, d’accident du travail ou de maladie professionnelle
  • de transmettre au CHSCT toutes les déclarations d’accident du travail et de maladies professionnelles
  • de ne plus censurer des points à l’ordre du jour des séances du CHSCT
  • de transmettre au CHSCT et de soumettre à l’avis des représentants syndicaux des documents réglementaires importants : rapport annuel de la médecine de prévention, rapport annuel faisant le bilan de la santé, de la sécurité et des conditions de travail, programme annuel de prévention de d’amélioration des conditions de travail.
  • de transmettre en temps et en heure les documents étudiés en séance du CHSCT
  • de doter le CHSCT d’un vrai règlement intérieur
  • de publier les PV de séance sur le site de la DSDEN.

En un mot, l’inspection du travail somme l’IA-DASEN de Seine-Maritime, présidente du CHSCT, de permettre au CHSCT de fonctionner et aux élus syndicaux de faire leur travail pour protéger la santé des travailleurs de l’éducation.
La CGT éduc’action choisit donc de publier le rapport d’enquête de l’inspection du travail afin que les personnels puissent avoir accès à ce document qui les concerne.
La CGT éduc’action se félicite du résultat de cette enquête de l’inspection du travail. Elle continuera de défendre sans relâche la santé et les conditions de travail des personnels. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner.

Lire le rapport et Télécharger le tract


Articles les plus récents

dimanche 11 mars 2018
par  François-Xavier Durand

Stage formation syndicale « Mouvement 1er degré »

La CGT Educ’Action 76 organise deux stages de formation syndicale « Préparer son mouvement » les :
mardi 10 avril 2018 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de l’Union Locale CGT, Maison des syndicats Franklin au Havre.
jeudi 12 avril 2018 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de (...)

jeudi 18 janvier 2018
par  François-Xavier Durand

Répartition académique des postes 1er degré

Lire le communiqué de la CGT Educ’action du 21 décembre 2017 suite au CTM du 20 décembre 2017.
Répartition des postes académique dans le 1er degré
Si le ministère affiche une augmentation du nombre de postes dans le 1er degré, celle-ci est inférieure à la dotation pour la rentrée 2017 (...)

mercredi 17 janvier 2018
par  Stéphane Legardinier

Document : toutes les DHG 2018 pour les LP et les LGT

Lors du Comité Technique Académique qui s’est tenu ce mardi 16 janvier, le Rectorat a communiqué aux représentants syndicaux un document contenant toutes les DHG pour les lycées de l’académie.
Nous les publions donc en pièce jointe et vous incitons à nous signaler la manière dont (...)

mardi 16 janvier 2018

Sols pollués dans les établissements scolaires, élèves et personnels en danger

En France, depuis la fin des années 1950, des milliers d’établissements scolaires ont été construits à proximité d’une usine en activité ou sur d’anciens sites industriels qui n’ont jamais été dépollués. La semaine dernière un reportage télévisé sur France 2 (...)

mardi 16 janvier 2018
par  François-Xavier Durand

Médecine du travail : une attaque indigne, inacceptable

Télécharger le communiqué de presse de la FERC-CGT.
Le conseil national de l’ordre des médecins persiste à porter gravement atteinte aux médecins du travail, à leur métier, prérogatives, responsabilités et éthique professionnelle. Il le fait à partir des plaintes employeurs, lesquels (...)

mercredi 10 janvier 2018
par  Luc De Chivré

Egalité femmes/hommes : La fonction publique n’est pas exemplaire, il y a urgence à agir !

À l’occasion du 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux femmes, le Président de la République a porté l’égalité entre les femmes et les hommes comme « Grande Cause Nationale » du quinquennat. Lors des précédents Conseils Communs de la Fonction Publique, (...)

mardi 9 janvier 2018

Quand l’école remplace ses emplois aidés par des services civiques

Nous publions cet article de Mediapart du 8 janvier 2018, par Elsa Sabado.
Alors que les cendres des contrats aidés sont encore chaudes, écoles, collèges et lycées réclament des volontaires en service civique, encouragés par le ministère. Théoriquement, des volontaires ne peuvent se substituer (...)

mardi 2 janvier 2018
par  Luc De Chivré

Carte scolaire 2018 pour Rouen : une fois de plus, le compte n’y est pas !

L’académie de Rouen est parmi les plus touchées par la carte scolaire nationale de 2018. Avec Lille, Amiens, Créteil, elle fait partie des académies qui en 2018 seront les plus maltraitées malgré un fort pourcentage d’élèves en éducation prioritaire. Lutter contre la difficulté (...)

vendredi 22 décembre 2017

Réformes du bac et de l’enseignement professionnel, coupes budgétaires... : la politique néfaste du « bulldozer » Blanquer

Depuis la rentrée, le gouvernement multiplie les projets de loi, les annonces et les mesures sur l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage, avant de s’attaquer aux retraites. La rapidité de mise en œuvre (...)

jeudi 21 décembre 2017
par  Luc De Chivré

Répartition académique des moyens pour la rentrée 2018 : l’éducation n’est pas la priorité du gouvernement.

La répartition des créations et des suppressions de postes par académies a été présentée mercredi 20 décembre en Comité Technique Ministériel. Elle était attendue, car c’est un marqueur de la volonté gouvernementale en matière d’éducation. L’annonce du nombre des postes (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisation

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

Téléchargez :
le tract CHSCT, l’inspection du travail donne raison à la CGT et le rapport d’enquête
le tract carte scolaire 2018 du 9/01/2018
la lettre infos PLP de décembre, le 4 pages apprentissage
le tract bac et post bac
l’infoluttes n° 29 de l’Union départementale 76

FICHES PRATIQUES PPCR

mardi 17 octobre 2017

Gérald Darmanin, entre autres mauvaises surprises, vient d’annoncer le report de la revalorisation salariale qui entrait dans le cadre du PPCR. Le reclassement reste pourtant d’actualité. Téléchargez les fiches pratiques :

Moins de fonctionnaires et un statut attaqué :

vendredi 26 mai 2017

120 000 fonctionnaires en moins mais un service public renforcé. Comme depuis 10 ans, le but est donc de faire mieux avec moins, ce qui impliquera, dans les faits, une baisse des services rendus aux usagers et une détérioration des conditions de travail des personnels. Pour cela, la recette managériale habituelle : autonomie des chef-fes de services, individualisation des carrières et des salaires. Bref, la concurrence entre les personnels et la division

CEPIC, AVEC LA CGT, ILS et ELLES ONT GAGNÉ !

mardi 18 avril 2017

Au bout de 2 semaines de grève totale et de blocage du site, les salariés de CEPIC ont arraché vendredi 14 avril un très bon accord :

  • une augmentation de salaire avec un talon de 30 €
  • une prime exceptionnelle équivalent à un mois de salaire
  • une prime de chiffre d’affaires mensuelle

De fait, ces mesures salariales amènent les salariés de CEPIC au niveau des minima conventionnels, que l’employeur refuse depuis des années. La grève menée par les militants CGT de CEPIC, épaulés par la présence permanente de l’UL Sotteville St Etienne a rassemblé du premier au dernier jour 90 % des salariés.
L’UD 76 et la fédération Chimie ont organisé la solidarité sur le piquet : des dizaines de syndicats cgt sont venus régulièrement soutenir. La victoire des CEPIC, après la victoire des Legrand est une victoire pour toute la CGT. C’est la victoire de l’unité et de la solidarité.

Lutte gagnante : victoire pour les travailleurs sans papiers du Marché de Rungis

mercredi 12 avril 2017

Après trois semaines de grève et d’occupation de la Tour Semmaris, les pressions sur les entreprises pour l’établissement des CERFA, les parties (Préfecture, Min de Rungis, CGT) se sont mis d’accord sur les points suivants :

  • établissement par les services préfectoraux de récépissés avec autorisation de travail pour l’ensemble des grévistes ;
  • dépôt des dossiers des 128 travailleurs sans papiers en préfecture du Val-de-Marne.

En conséquence, l’occupation de la Tour Semmaris a pris fin dimanche 9 avril 2017.

Cette victoire est incontestablement à mettre au crédit de la lutte, de la détermination des travailleurs sans papiers, des militants de la CGT et des nombreux et divers soutiens qui auront pu s’exprimer.

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Montreuil, le 10 avril 2017

Les salariés de l’usine Legrand ont gagné !

mardi 28 mars 2017

Cet après-midi, après 9 jours de grève et de blocage , la direction de l’usine Legrand de Malaunay a cédé devant la délégation CGT et FO, et face à la détermination des salariés qui ont gagné 41,61 euros d’augmentation par mois.
La solidarité a joué un rôle déterminant. Le patron, énervé par la détermination des grévistes qui tenaient bon a lâché : « oui je le sais, vous avez une cagnotte », en faisant référence au soutien financier des autres syndicats CGT et d’autres salariés présents le jeudi 23 Mars devant l’usine. La CGT éduc’action de l’académie de Rouen était porteuse ce jour là d’un message de soutien. BRAVO aux LEGRAND !

Déclarations CGT éduc’action de mars 2017

samedi 25 mars 2017