samedi 25 mars 2017
par  Luc De Chivré

Schuman/Perret au Havre et André Maurois à Elbeuf mobilisés !

Les personnels du lycée Maurois à Elbeuf, avec le soutien de SUD éducation et la CGT éduc’action appellent à se rassembler devant le rectorat le 27 Mars à 14h00. Soyons nombreux à les soutenir !

Le 24 Mars, jour du CTA, les personnels du lycée Schuman/ Perret étaient mobilisés pour s’opposer aux nombreuses suppressions de postes dont ils font les frais : un poste de CPE, un poste de la section électrotechnique, un demi poste administratif et 3 postes d’enseignants de Sciences Physiques. Les personnels voient là les conséquences directes et néfastes de la fusion des deux établissements que la CGT éduc’action avait dénoncée. Dans un lycée parmi les plus grands de l’académie, qui est réparti entre plusieurs sites, et qui vient de sortir de l’éducation prioritaire comme tous les lycées, les personnels ont souhaité alerté le rectorat sur la situation critique dans laquelle ils vont se trouver. Lors du CTA, il a été difficile, voire impossible, de discuter de la situation du lycée Schuman/ Perret, Mme la Rectrice estimant qu’on ne reviendrait pas sur les décisions qu’elle avait prise à l’issue des différents groupe de travail. Malgré notre insistance et celle du SNES, rien n’a bougé !
Les personnels du lycée Maurois à Elbeuf s’opposent également aux suppressions de postes et aux classes surchargées. Ils seront en grève le 27 Mars, et profiteront de cette journée pour alerter les parents d’élèves de la situation dans le lycée. Les personnels du lycée, avec le soutien de SUD éducation et la CGT éduc’action appellent à se rassembler devant le rectorat le 27 Mars à 14h00 pour s’opposer aux suppressions de postes.


Articles les plus récents

jeudi 11 mai 2017
par  Luc De Chivré

Mutations intra 2017 : la CGT, soutenue par les autres organisations syndicales, obtient satisfaction sur les postes vacants.

Comme nous l’avions signalé sur notre site (lire l’article), la CGT avait dénoncé le refus du rectorat de publier sur SIAM la liste des postes vacants pour le mouvement intra- académique 2017. Mais grâce à notre action, en CAPA certifiés et au Comité Technique Académique du 24 mars, (...)

mercredi 10 mai 2017
par  Luc De Chivré

La CGT se bat contre un mur dans les instances !

Face aux fermetures de classes et aux suppressions de poste, face à la dégradation programmée des conditions d’enseignement et de travail pour la prochaine rentrée, la CGT éduc’action avait décidé dès janvier d’impulser et de soutenir les luttes partout où elle le pouvait. (...)

mardi 9 mai 2017
par  Luc De Chivré

GRETA : tout ça pour ça !

Depuis 4 ans, le ministère et les organisations syndicales discutent du sort des GRETA et de leurs personnels.
Considérée au début comme une victoire, suite à la mobilisation de février 2012, la réinscription de la mission de formation continue dans le code de l’Éducation rétablissait (...)

mardi 9 mai 2017
par  Luc De Chivré

Parents et enseignants refusent les fermetures de classes dans les écoles !

Le 21 Mars, près de 150 personnes se sont rassemblées devant la préfecture à l’appel de l’AG des personnels du 16 Mars, avec le soutien de la CGT éduc’action, de SUD éducation et du SNCL pour faire pression sur le CDEN qui devait décider des fermetures et ouvertures de classes (...)

lundi 8 mai 2017
par  Les élu(e)s CAPA

Mutations 2nd degré : vous informer, vous aider.

Chères collègues et chers collègues,
Ex stagiaire ou participant au mouvement inter-académique , vous avez eu la confirmation que vous rejoindrez l’Académie de Rouen à la rentrée 2017. Vous êtes tenus de participer au mouvement intra-académique pour obtenir une affectation. Certains (...)

vendredi 5 mai 2017
par  François-Xavier Durand

MOUVEMENT 1er degré : Questions/Réponses

Télécharger la note de service mouvement 2017.
Le mouvement est un moment important de la carrière. Vous êtes PES, affecté-es à titre provisoire, nouvellement arrivé-es dans le département, stagiaires CAPA-SH, réintégré-es après un détachement, une disponibilité, en congé parental ou suite à (...)

jeudi 27 avril 2017
par  François-Xavier Durand

Stage formation syndicale « Mouvement 1er degré »

La CGT Educ’Action 76 organise deux stages de formation syndicale « Mouvement 1er degré » les :
mardi 25 avril 2017 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de l’Union Locale CGT, Maison des syndicats Franklin au Havre.
jeudi 27 avril 2017 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de (...)

samedi 8 avril 2017
par  Luc De Chivré

À quel « jeu » joue le Ministère de l’Éducation Nationale avec ses assistants-es sociaux-ales ?

Le 10 mars 2017 le groupe de travail ministériel « Circulaire des missions des assistants-es de service social » a de nouveau été convoqué par le Ministère de l’Éducation Nationale (MEN). L’occasion pour l’administration d’afficher clairement son mépris envers ses (...)

vendredi 7 avril 2017
par  Luc De Chivré

Mutation des instituteurs et professeurs des écoles de l’Eure par exeat et inéat directs non compensés.

Cette procédure des ineat exeat concerne les enseignants qui n’ont pas obtenu satisfaction lors mouvement interdépartemental national informatisé
La circulaire départementale ainsi que l’ensemble des documents pour effectuer votre demande, sont accessibles au lien suivant : (...)

jeudi 6 avril 2017
par  François-Xavier Durand

STAGE FORMATION SYNDICALE « L’Accompagnement des Elèves en Situation de Handicap »

Télécharger le courrier à adresser à la DAPAEC pour les AESH avant le 6 mars 2017 ;
Télécharger le courrier à adresser à l’IA s/c de l’IEN pour les enseignant-es du 1er degré avant le 6 mars 2017 ;
Télécharger le formulaire administratif d’autorisation d’absence pour (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 28 Av. Jean Rondeaux / 76108 ROUEN CEDEX ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisations

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

Téléchargez
L’appel de l’AG du 16 Mars à un rassemblement le 21 Mars
Le dernier panneau syndical
le 4 pages évaluation des enseignants
le 9 pages PPCR personnels administratifs
l’infoluttesn°4 de l’UD CGT Seine-Maritime

Déclarations CGT éduc’action de mars 2017

samedi 25 mars

Lire la déclaration pour la CAPA des certifiés du 17 mars 2017
Lire la déclaration pour la CAPD 76 du 23 Mars 2017
Lire la déclaration pour le CTA du 24 Mars 2017

Lutte gagnante chez SIDEL, près du Havre :

mardi 21 mars

Après des propositions au rabais suite aux négociations salariales annuelles, les salariés de Sidel (métallurgie) ont décidé de se mobiliser pour les salaires alors que les résultats de l’entreprise sont au beau fixe. Après 2 jours de débrayages, la direction a été obligée de revoir sa copie à la hausse. Ainsi, l’augmentation générale pour les non cadres est passée de 0,4% à 1%, Pour les cadres, c’est 1,6% d’augmentation individuelle. La prime de transport est améliorée de 3%, et la prime de vacances de 1000 euros est reconduite. 5000 euros de primes vont être versés aux salariés ainsi qu’un bonus. Le mercredi 8 mars l’assemblée générale a accepté le contenu des négociations et a repris le travail .

Mutations 2° degré : le rectorat ne veut pas communiquer les postes vacants !

samedi 18 mars

Les collègues qui participent au mouvement intra du second degré l’ont déjà remarqué : le rectorat ne communiquera pas les postes vacants, hors postes spécifiques. La raison invoquée d’un problème de calendrier ne tient pas la route. En effet, le CTA qui entérine les suppressions de postes a lieu le 24 Mars, et à la demande légitime des organisations syndicales, il est important que la période de saisie des voeux ne se fasse pas pendant les vacances. Mais cette excuse soulève pas mal de questions : pourquoi refuser de diffuser les postes vacants au moins pour quelques jours, après le 24 Mars ? Pourquoi ne pas avoir fixé les CTA et les groupes de travail préparatoires plus tôt ? Pourquoi ne pas laisser le serveur SIAM ouvert jusqu’au 7 avril ? Cette décision ressemble plus à un refus de communiquer les postes vacants, qu’à un simple problème de calendrier !

Non, tout ne va pas bien dans l’éducation !

jeudi 9 mars

Contrairement à ce que le gouvernement déclare la rentrée 2016 n’est pas bonne, et celle qui se prépare va être encore pire. Les effectifs de classe vont encore augmenter. En Seine-Maritime, en collège, 40 classes vont fermer pour 31 ouvertures. Et les ouvertures ne se font que quand les classes sont déjà pleines à craquer ! Les collèges sortant de l’éducation prioritaire figurent dans le top 5. La fermeture du collège Guy Môquet au Havre est en cours. Dans les lycées les effectifs de classe dépassent de plus en plus fréquemment la barrière déjà inadmissible de 35 élèves par classe. Dans le 1° degré, en Seine-Maritime, 97 classes vont fermer pour seulement 37 ouvertures. Et dans l’Eure, avec des fermetures plus nombreuses que les ouvertures il y aura 6 classes de moins.

La loi travail se met en place, les attaques aussi !

mercredi 8 février

La loi travail organise aussi la régression de la médecine du travail et la visite médicale d’embauche, la visite tous les deux ans, la visite tous les 6 mois pour les travailleurs de nuit sont supprimées sauf si votre poste est classé à risques.
De plus, la loi crée la possibilité d’inscrire au règlement intérieur de l’entreprise le devoir de neutralité, ce qui peut va viser l’engagement syndical. Et tout ça vient s’ajouter à l’inversion de la hiérarchie des normes, au référendum qui vise à monter les salariés contre les syndicats, au passage de 350 à 200 branches, au licenciement possible du salarié qui refuse de se plier à un nouvel accord sans bénéficier du CSP pendant un an (75% du salaire brut), à l’aménagement du temps de travail sur 3 ans...