mardi 19 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Grand-Quevilly : Collège Claude Bernard totalement désorganisé ! Combien de temps l’éducation nationale va t-elle laisser cette situation inacceptable ?

Rassemblement vendredi 22 septembre, de 14h à 17h devant l’IA.


Parents, personnels, soutiens, rassemblement de 14 à 17 h vendredi 22 septembre devant l’inspection académique, place des faïenciers, Rouen. Soyons nombreux !

L’inspection n’a rien cédé, pour le moment, malgré la mobilisation depuis plus d’une semaine de toute la communauté éducative (personnels et parents) pour récupérer les trois postes de personnels « vie scolaire » (CUI/CAE) brutalement supprimés la veille de la rentrée sans préavis.

Lundi 18 septembre à 17h30, les représentants du collège Claude Bernard (parents d’élèves, personnels de vie scolaire et enseignants…) ont été enfin reçus par les responsables de l’inspection académique. Nous avons démontré la nécessité de ces 3 emplois équivalant à 60h de présence pour assurer le bon fonctionnement du collège et la sécurité des élèves.

Les responsables de l’académie ont justifié ces suppressions d’emplois :

  • La politique nationale du gouvernement est de transférer les moyens des différentes fonctions des personnels en contrat précaire CUI vers l’exclusif accompagnement des élèves en situation de handicap (type AESH).
  • Notre collège est dans la norme (pas trop de conseils de discipline, un nombre de boursiers dans la moyenne de l’académie environ 1/4 des élèves…) donc nous n’avons pas nécessairement à avoir plus que d’autres…

Nous ne demandons pas des postes pour le confort. Nous voulons travailler dans de bonnes conditions avec les moyens suffisants actés en juin dernier au Conseil d’administration. Nous accueillons depuis longtemps de nombreux élèves en situation de handicap (13 cette année) qui ont besoin d’AESH en nombre suffisant. Mais on ne peut pas opposer leurs besoins à ceux de l’ensemble du collège comme le fait l’inspection académique. Il faut des moyens pour tous !

L’inspection académique semble jouer le pourrissement. C’est totalement irresponsable.

La mobilisation ne faiblit pas, parents et personnels continuent à se mobiliser.


Articles les plus récents

jeudi 21 septembre 2017

Éducation nationale, formation professionnelle, qualification : DÉCLARATION FERC-CGT ET FTM-CGT

"La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïc à tous les degrés est un devoir de l’État » rappelle le préambule de la (...)

mercredi 20 septembre 2017

DANS L’ACTUALITE DE LA RENTREE : lutte gagnante contre le management autoritaire ; pire que la CGT, le « gang des tableaux noirs » ! Rentrée chaotique au lycée de Lillebonne...

20 septembre – grève gagnante dans un collège francilien contre le management autoritaire La grève de plusieurs jours menée depuis la rentrée par les enseignants du collège du Haut-Mesnil, à Montrouge (Hauts-de Seine), a pris fin sur une victoire : la chef d’établissement, qui (...)

lundi 18 septembre 2017
par  François-Xavier Durand

PPCR : Qui est reclassé au 1er septembre 2017, à quel échelon, à quel indice ?

À compter du 1er septembre 2017, le protocole Parcours Professionnels, Carrière et Rémunérations (PPCR) prévoit une nouvelle étape de reclassement. Les personnels devraient être reclassés au regard des nou­velles grilles indiciaires inscrites dans le décret fixant l’échelonnement (...)

samedi 16 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Le 20 contre la suppression des contrats aidés, le 21 en grève et dans la rue pour le code du travail et nos revendications !

Un 12 septembre réussi ! soyons plus forts le 21 ! 400 000 manifestants nationalement, 10 000 au Havre, 6 000 à Rouen, 2 000 à Dieppe, 2 000 à Evreux. Les personnels de l’éducation ont pris part à la grève du 12 septembre à la fois contre les attaques sur le code du travail, mais aussi (...)

vendredi 15 septembre 2017

EREA Françoise Dolto : la grève porte ses fruits

La grève du 11 septembre dernier à l’EREA Françoise Dolto, suivie par 100 % des personnels (voir notre site, rubrique « dans l’actualité »), a porté en partie ses fruits. Le 1/2 poste de CPE et celui de PE éducateur d’internat qui n’étaient pas pourvus vont normalement (...)

jeudi 14 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Ambition du Président pour la voie professionnelle…

Avoir de l’ambition, c’est valoriser l’enseignement professionnel et non l’apprentissage !
Le président de la République s’est adressé, dans un courrier à l’ensemble des enseignant-es, pour tenter de rassurer et flatter ces personnels meurtris par des (...)

jeudi 14 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Suppression de contrats aidés : exigeons un retour à l’emploi et la titularisation des personnels !

Rassemblement mercredi 20 à 15h00 devant la préfecture Appel CGT, FNEC-FP-FO, FSU, SGEN CFDT, SUD éducation
A la veille de la rentrée, ce gouvernement décide brutalement de nombreuses suppressions d’emplois aidés en vie scolaire dans nos établissements. Dans notre académie, ce sont 833 (...)

mercredi 13 septembre 2017
par  Stéphane Legardinier

contrats aidés supprimés : grève reconductible au collège Claude Bernard

Comme nous l’indiquions hier dans une brève mise en ligne sur notre blog, les personnels du collège Claude Bernard, au Grand Quevilly, sont en lutte contre la suppression de trois contrats aidés, CUI vie scolaire. Ce mercredi 13 septembre débute une grève reconductible. Nous publions (...)

mercredi 13 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Un 12 septembre réussi ! soyons plus forts le 21 !

ROUEN : 10h30 Cours Clémenceau
400 000 manifestants nationalement, 10 000 au Havre, 6 000 à Rouen, 2 000 à Dieppe, 2 000 à Evreux. Les personnels de l’éducation ont pris part à la grève du 12 septembre à la fois contre les attaques sur le code du travail, mais aussi pour leurs (...)

mardi 12 septembre 2017
par  Luc De Chivré

Réorganisation territoriale dans l’Éducation : danger annoncé.

Alors que JM. Blanquer présentait à la presse le lundi 28 une rentrée idyllique et apaisante, son cabinet invitait les organisations syndicales à une réunion sur « l’expérimentation de l’organisation territoriale » dans l’Éducation. Le ministre a décidé d’appliquer, dès (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisations

Matériel syndical récent

samedi 1er février 2020

Téléchargez
notre tract-appel pour le 21 septembre.
l’appel intersyndical pour le rassemblement du 20 septembre contre la suppression des contrats aidés.
l’affiche du meeting intersyndical au havre le 21 septembre
le tract intersyndical CGT, FO, UNEF, SUD Solidaires de la Seine-Maritime pour le 21
le 4 pages enseignement professionnel de rentrée

Moins de fonctionnaires et un statut attaqué :

vendredi 26 mai

120 000 fonctionnaires en moins mais un service public renforcé. Comme depuis 10 ans, le but est donc de faire mieux avec moins, ce qui impliquera, dans les faits, une baisse des services rendus aux usagers et une détérioration des conditions de travail des personnels. Pour cela, la recette managériale habituelle : autonomie des chef-fes de services, individualisation des carrières et des salaires. Bref, la concurrence entre les personnels et la division

CEPIC, AVEC LA CGT, ILS et ELLES ONT GAGNÉ !

mardi 18 avril

Au bout de 2 semaines de grève totale et de blocage du site, les salariés de CEPIC ont arraché vendredi 14 avril un très bon accord :

  • une augmentation de salaire avec un talon de 30 €
  • une prime exceptionnelle équivalent à un mois de salaire
  • une prime de chiffre d’affaires mensuelle

De fait, ces mesures salariales amènent les salariés de CEPIC au niveau des minima conventionnels, que l’employeur refuse depuis des années. La grève menée par les militants CGT de CEPIC, épaulés par la présence permanente de l’UL Sotteville St Etienne a rassemblé du premier au dernier jour 90 % des salariés.
L’UD 76 et la fédération Chimie ont organisé la solidarité sur le piquet : des dizaines de syndicats cgt sont venus régulièrement soutenir. La victoire des CEPIC, après la victoire des Legrand est une victoire pour toute la CGT. C’est la victoire de l’unité et de la solidarité.

Lutte gagnante : victoire pour les travailleurs sans papiers du Marché de Rungis

mercredi 12 avril

Après trois semaines de grève et d’occupation de la Tour Semmaris, les pressions sur les entreprises pour l’établissement des CERFA, les parties (Préfecture, Min de Rungis, CGT) se sont mis d’accord sur les points suivants :

  • établissement par les services préfectoraux de récépissés avec autorisation de travail pour l’ensemble des grévistes ;
  • dépôt des dossiers des 128 travailleurs sans papiers en préfecture du Val-de-Marne.

En conséquence, l’occupation de la Tour Semmaris a pris fin dimanche 9 avril 2017.

Cette victoire est incontestablement à mettre au crédit de la lutte, de la détermination des travailleurs sans papiers, des militants de la CGT et des nombreux et divers soutiens qui auront pu s’exprimer.

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Montreuil, le 10 avril 2017

Les salariés de l’usine Legrand ont gagné !

mardi 28 mars

Cet après-midi, après 9 jours de grève et de blocage , la direction de l’usine Legrand de Malaunay a cédé devant la délégation CGT et FO, et face à la détermination des salariés qui ont gagné 41,61 euros d’augmentation par mois.
La solidarité a joué un rôle déterminant. Le patron, énervé par la détermination des grévistes qui tenaient bon a lâché : « oui je le sais, vous avez une cagnotte », en faisant référence au soutien financier des autres syndicats CGT et d’autres salariés présents le jeudi 23 Mars devant l’usine. La CGT éduc’action de l’académie de Rouen était porteuse ce jour là d’un message de soutien. BRAVO aux LEGRAND !

Déclarations CGT éduc’action de mars 2017

samedi 25 mars

Lutte gagnante chez SIDEL, près du Havre :

mardi 21 mars

Après des propositions au rabais suite aux négociations salariales annuelles, les salariés de Sidel (métallurgie) ont décidé de se mobiliser pour les salaires alors que les résultats de l’entreprise sont au beau fixe. Après 2 jours de débrayages, la direction a été obligée de revoir sa copie à la hausse. Ainsi, l’augmentation générale pour les non cadres est passée de 0,4% à 1%, Pour les cadres, c’est 1,6% d’augmentation individuelle. La prime de transport est améliorée de 3%, et la prime de vacances de 1000 euros est reconduite. 5000 euros de primes vont être versés aux salariés ainsi qu’un bonus. Le mercredi 8 mars l’assemblée générale a accepté le contenu des négociations et a repris le travail .