Violences policières au lycée Jean JAURES à ARGENTEUIL (92)

jeudi 14 octobre 2010
par  Guillaume Cerdeira
popularité : 6%

Suite à plusieurs jours de blocage du Lycée Jean Jaures à Argenteuil, les CRS chargent sans ménagement des lycéens pacifiques, blessent une jeune lycéenne et en interpellent d’autres.
Ou veulent ils en venir ?

Suite à la réforme des retraites, les lycéens et étudiants du lycée Jean Jaurès sont mobilisés depuis le lundi 11 octobre. Ils ont organisé des rassemblements devant l’établissement et ont participé à la manifestation du mardi 12 octobre aux côtés de leurs professeurs. Ils ont eux mêmes organisé le trajet d’Argenteuil à Paris et ont pris le soin de prévenir les forces de l’ordre. Tout s’est déroulé dans le calme grâce au comportement responsable de nos élèves.
Mercredi 13 les élèves ont organisé une assemblée générale afin de prévoir les suites de l’action pour le lendemain. Ils ont voté la mise en place d’un blocus filtrant de 8 heures à 10 heures, insistant sur la nécessité de garantir la libre circulation des personnels et des élèves ne participant pas à leur mouvement. A partir de 10 heures, ils avaient prévu de manifester à la sous-préfecture d’Argenteuil en accord avec la mairie.
Ce matin, conformément à leur décision, ils ont mis en place leur blocus filtrant devant le lycée. Les forces de l’ordre ont intimé l’ordre aux élèves de mettre fin au blocus. Les représentants des élèves, en relation avec madame la proviseure et les renseignements généraux, ont accepté.
Peu après 8 heures et malgré le recul des élèves, les forces de l’ordre ont chargé, ne leur laissant pas le temps d’organiser par eux-mêmes la levée. Cette charge a été violente et sans discernement. Elle a occasionné plusieurs blessés, y compris parmi des élèves qui se présentaient pour assister à leurs cours. Une jeune fille a été frappée à plusieurs reprises à coups de matraque par plusieurs policiers. Elle a dû être emmenée à l’hôpital par les pompiers. D’autres élèves ont été poursuivis, jetés à terre et frappés par plusieurs policiers avant d’être menottés. L’un d’entre eux a été arrêté et conduit au commissariat.
Nos élèves, pour se protéger, se sont réfugiés dans le lycée. Tous ceux qui voulaient quitter l’établissement pour rentrer chez eux subissaient les provocations et violences policières.
Nous tenons à témoigner que nos élèves n’ont en rien provoqué une réplique policière de cette ampleur. Ils étaient pacifiques, responsables et auto-encadrés.
En tant qu’éducateurs et citoyens, nous avons été choqués de voir que la jeunesse d’Argenteuil, lorsqu’elle veut exprimer librement et calmement ses opinions n’obtient pour seule réponse qu’un déchaînement de violences policières. Nous tenons à affirmer notre solidarité à nos élèves et étudiants et dénonçons ces agissements qui ne peuvent conduire qu’à l’incompréhension, un sentiment d’injustice et une radicalisation de leur mouvement.

Personnels du lycée Jean Jaurès d’Argenteuil,
Sections SNES et CGT,
CGT Educ’action 95


Documents joints

PDF - 38.5 ko
PDF - 38.5 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

Un peu de culture...

mercredi 17 décembre 2008

Les Editions de la CNT publie une biographie du grand syndicaliste américain Joe Hill, exécuté il y a bientôt un siècle.
JOE HILL, les IWW et la création d’une contre-culture ouvrière révolutionnaire, Franklin Rosemont, traduit de l’anglais (États-Unis) par Frédéric Bureau, Éditions CNT-RP, 548 pages, 20 euros. Frais de port : 3,85 euros

A lire : Abrégé du Capital de Karl Marx

mercredi 17 décembre 2008

Les Editions Le Chien Rouge republie cet Abrégé, rédigé en 1878 nous livre l’essentiel de l’analyse contenue dans le Livre I du Capital de Karl Marx.
Écrit dans un style simple et sans l’appareil scientifique qui rend parfois ardue l’approche de l’œuvre originale, ce résumé a d’ailleurs été approuvé par Marx en personne.

Education en Europe : analyses, alternatives, action

mercredi 9 juillet 2008

L’enseignement a souvent figuré parmi les thèmes les plus débattus aux Forums Sociaux Européens.
Au fil de ces rencontres internationales un réseau s’est constitué, reliant des militants de diverses organisations. A l’initiative de deux d’entre eux, un site internet vient de voir le jour, qui devrait servir de tribune et de lieu d’échange sur l’enseignement européen.
On y trouvera plusieurs articles concernant la politique éducative de la Commission européenne ainsi que sur les systèmes éducatifs et les luttes des enseignants ou étudiants de divers pays.

Congrès départemental du SDEN 27

vendredi 11 mars 2005

Le projet d’orientation du SDEN CGT de l’Eure sera discuté
lors du congrès départemental des 4 et 5 avril 2005
au foyer des jeunes travailleurs à Evreux.

Constitution européenne

mardi 28 décembre 2004

Le SDEN de l’Eure affiche son profond désaccord concernant le type de constitution européenne qu’on nous propose.