INFOS GREVE Cgt Educ’76 - 19 OCTOBRE

mardi 19 octobre 2010
popularité : 5%

1)Les manifestations

Toujours énorme. Ça ne faiblit pas du tout !

  • Plus de 60 000 à Rouen
  • 60 000 au Havre
  • 10 000 à Dieppe
  • 4500 à Fécamp
  • 1100 à EU
  • 350 à Gournay
  • 3500 à Lillebonne

2)La bataille des blocages

  • Dépots d’essence de Quevilly à Rouen, évacués ce matin (4H) par la police après 24H de blocage continu, réoccupé en début d’après midi par 300 personnes, re-évacué par la police en fin d’après-midi. On remet ça sous différentes formes dès cette nuit…
  • A Rouen blocage de la TCAR (transports en commun) de 5H à 8H ce matin. Divers carrefours bloqués-filtrés…
  • Au Havre, menaces sur la Raffinerie de Gonfreville, violents affrontements dans la journée. Grève totale sur le port demain et blocage de la ville demain matin.
  • Pratiquement plus de gazoil sur l’agglomération de Rouen ! De nombreux patrons commencent à râler… Il est essentiel de concentrer nos forces, bien sûr dans nos établissements pour convaincre les collègues de se mettre en grève maintenant pour amener des forces grévistes sur toutes les actions de blocage interprofessionnels. Sur ces barrage chaque gréviste compte !

3)AGGLO DE ROUEN LES ACTIONS A VENIR

Une importante réunion intersyndicale et interprofessionnelle a eu lieu ce soir (la CGT Educ y était représentée par Didier, Pascale et Francine. Luc y était mandaté par l’AG de la vallée du Cailly). Elle a réunit 28 syndicats de toutes professions (essentiellement CGT et SUD mais aussi 1 représentant snes et 1 snuipp et 1 cfdt) . Elle a adopté des décisions pour la suite du mouvement et relaie les actions suivantes

DEMAIN MATIN TOT :

  • 4H30 Parking de l’Hypermarché U de grand Quevilly pour divers blocages stratégiques
  • 5H ELBEUF rassemblement pour une action devant Aérazur à caudebec les Elbeuf (rue Lesage Maille)
  • 6H30 Distribution de tracts et blocages routier au rond point de la CRAM boulevard industriel limite Rouen-Sotteville
  • 9H Rassemblement à la Fac de Sciences du Madrillet et déplacement vers le rond point du Zenith

NB PAS DE RASSEMBLEMENT AVENUE PASTEUR CE MERCREDI 20 PAR CONTRE RASSEMBLEMENT ET MANIFESTATION JEUDI 21 11H CARRE PASTEUR

Cette réunion a décidé de tenir chaque jour une assemblée intersyndicale à la maison CGT à 17H pour faire le bilan des actions et décider des actions à venir.

Elle a également décidé de publier chaque soir un « bulletin de mobilisation » sur le modèle « Havre de grève ».Les infos essentielles sont ci-dessus.

DIEPPE

Manifestation du 19 de même ampleur que celle du 12 avec forte présence des communaux en grève reconductible (à la manif ) + présence plus forte de l’énergie (2 centrales)

2nd degré : lycée Ango 53% de grévistes à 8h + autres lycées 20-30% de grévistes (ces lycées sont bloqués par les lycéens et accueillent chacun une 20aine d’élèves)

1er degré : grève moins importante 30 % (au lieu de 50%) à cause de la perspective des vacances, les problèmes liés au service minimum d’accueil, ...

AG éduc 35 présents avec débat sur les suites

  • Mercredi 6h blocage des rond-points des ZI (intermarché à Dieppe et parking Gevelot à Offrenville) Jeudi pas de reconduction affichée mais participation aux actions
  • Jeudi manif : départ des lycéens du Lycée du golf avec jonction avec les salariés à la gare puis manif vers les rond-points intermarché

FECAMP

Belle manif à Fécamp. Environ le même nombre de manifestants que mardi dernier.Moins de lycéens en revanche à cause du blocus que beaucoup de jeunes ont « séché » ! Une centaine de lycéens bien mobilisés.6 camarades de l’interpro vont demain matin à Gonfreville pour soutenir le blocage de la raffinerie.

PONT AUDEMER

Lycée Prévert Mardi : grève reconduite par une 15aine de profs + diffusion de tracts avec le collectif interpro (1000 tracts distribués et un bon accueil) dans le ville le matin Participation de 8 grévistes à l’AG du lycée Risle Seine. Environ 70 présents, profs et TOS.A 16H00, distribution du tract interpro à la sortie du lycée Prévert.Pendant ce temps, une mini délégation de 4 profs est allée à Notre Dame de Gravenchon rencontrer les grévistes de Exxon.

  • Mercredi 20 matin : participation au blocage de la raffinerie Normandie de Gonfreville L’Orcher
  • Mercredi 20 après-midi : participation au piquet de grève d’Exxon (infos transmises par Stéphane)

VERNON

1 – Il y a eu un tractage dans la ville hier à l’initiative de l’Union locale à 11h30 et 17h et le résultat a été positif, accueil très majoritairement favorable des usagers.

2 – Les enseignants de Dumézil on fait une AG LP et LGT à 13H avec des propositions d’action (grève tournante, …) Pas assez de monde pour lancer un mouvement tournant. A défaut, tous les volontaires sont prêts à organiser un piquet (sans délit d’entrave) dès jeudi matin 8h15 avec distribution de tracts sous forme d’une lettre aux parents, reconduite à midi et le soir à 17 et 18 h. On devrait être entre 20 et 30 grévistes (et peut être des élèves en plus). La presse est conviée pour une déclaration. Nous appelons les Tos, les collèges et autres bahuts de la région à se joindre à nous.


Documents joints

LeHavre n°6
LeHavre n°6
Rouen n°1
Rouen n°1

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Fusion des académies : j’habite à Evreux, pourra-t-on me nommer à Cherbourg ?

vendredi 13 septembre

La lettre de cadrage pour la fusion des académies de Caen et Rouen certifiait que la gestion des personnels enseignants ne serait pas impacté jusqu’en 2022 (Mais en 2018 on nous jurait que la fusion n’était pas encore décidée). A en croire M. le Ministre, jusqu’à cette ce cas de figure n’existera pas. Mais après 2022 ça devient tout à fait possible pour les personnels du second degré. Le Rectorat a tout intérêt à ce que la souplesse et la mobilité des personnels soient maximales. Et avec l’affaiblissement du rôle des CAPA il sera encore plus compliqué d’influer sur les choix des services académiques, sans oublier que pour les contractuels ce « contrôle » est inexistant.

Une fusion des académies pour fermer des sections !

vendredi 13 septembre

Le Rectorat et la Région Normandie lancent la réflexion pour une nouvelle carte de formation à la rentrée de septembre 2020. Ca ne sent pas bon du tout ! L’académie et la région de Normandie auront, si nous ne faisons pas reculer le Ministère, le même périmètre au 1° janvier. Les filières de formation, frontalières pour le moment, ou seulement identiques, seront à la prochaine rentrée dans la même académie. Ce sera une très bonne excuse pour fusionner et fermer par ci par là et pour récupérer les postes.

Mac Do Neufchâtel en Bray veut licencier une militante syndicale CGT !

vendredi 6 juillet 2018

Suite à un entretien disciplinaire une syndiquée CGT depuis un mois au McDonald’s de Neufchatel en Bray a été mise à pieds à titre conservatoire avant que ne soit décidé un licenciement. Les vrais motifs de cette mise à pied : la distribution de tracts dans les restaurants de cette franchise (Dieppe, Yvetot et Neufchâtel en bray) mentionnant les acquis obtenus au restaurant d’Elbeuf (13e mois, prime trimestrielles, congés enfants malades, arbre de Noël ...), et la crainte que les salariés reprennent eux aussi ces revendications !
Rassemblement Dimanche 8 juillet 18h45 devant le Mac Donald de Neufchâtel en Bray.

Grève à l’hôpital psychiatrique Janet au Havre !

mercredi 20 juin 2018

A l’image des salariés de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, les personnels grévistes de l’hôpital psychiatrique Janet du Havre ne lâchent pas le morceau. Ils exigent la venue de Mme Gardel, directrice de l’Agence régionale de santé, l’ouverture d’une nouvelle unité pour que les patients ne soient plus dans des lits supplémentaires avec la création de 50 postes pluridisciplinaires pour la faire fonctionner, la stagiarisation de tous les contractuels-les, l’arrêt de la polyvalence, l’embauche de médecins psychiatres titulaires. Rendez vous jeudi 21 à 8h45 à l’hôpital Flaubert pour une haie de déshonneur pour les administrateurs de l’hôpital, et le samedi 23 à 17h45 sur le parvis du printemps.
Soutenez les revendications en écrivant à Mme Gardel

RESF : une bonne nouvelle qui se concrétise enfin !

mardi 12 juin 2018

Mme Erdene, dont les enfants sont scolarisés au lycée de Déville-lès-Rouen et dans des écoles de Maromme, a reçu enfin son titre de séjour ; celui de son mari attend à la Préfecture, sauf imprévu.
Les bonnes nouvelles sur ce front sont si rares qu’il fallait en parler d’autant plus que pour d’autres familles, l’étau se resserre.
Mme Balogun - originaire du Nigéria et qui a une enfant scolarisée au collège de Maromme - s’est vu confirmer son OQTF par le Tribunal Administratif et France Terre d’Asile cherche à récupérer leur logement CADA en essayant de les en expulser.
La CGT Educ’action revendique la régularisation des lycéens majeurs et des parents d’élèves sans papiers.

Fusion des académies : où en est on ?

mardi 12 juin 2018

En janvier, Mr le Recteur des académies de Rouen et de Caen nous assurait que la fusion des deux académies n’était pas décidée et qu’elle dépendrait de l’évaluation qui serait rendue fin mars, début avril. Il était malgré tout resté bien silencieux lorsque nous lui avions dit qu’il était impossible d’évaluer un processus de fusion en 5 mois (l’expérimentation a officiellement début en novembre), et notamment les conséquences sur les conditions de travail des personnels et les conditions d’enseignement, et que nous étions convaincus que cette évaluation serait bidon et que la fusion était déjà actée officieusement. Depuis, aucune nouvelle de cette évaluation, ni de la décision du Ministère qui devait tomber à la suite de l’évaluation. Mais cela n’est pas vraiment plus rassurant. Les organisations syndicales et les personnels avaient déjà été mis devant le fait accompli en septembre en apprenant seulement à la rentrée qu’une expérimentation était menée sur les académies de Rouen et de Caen. Et le Ministère ne compte pas lâcher de sitôt son projet de fusionner des académies qui sera une véritable manne pour supprimer des postes d’administratifs en fusionnant des services et des formations.