INFOS GREVE Cgt Educ’76 - 28 octobre

jeudi 28 octobre 2010
popularité : 4%

ROUEN

Le matin tôt : accès routiers au Port Autonome bloqués plusieurs heures, dépôt de bus de la TCAR bloqué également pendant plusieurs heures.

La manifestation : 40 000.

Ce chiffre est cohérent avec les précédents : Nous avons, en cortège serré, occupé en même temps deux ponts et demi (plus les quais des deux rives entre les trois) contre trois et un peu plus les fois précédentes. Un tiers en moins c’est la proportion pas exagérée.

Comme ailleurs en France le fait est là, malgré le vote de la loi, malgré le matraquage médiatique, malgré les vacances, etc. : grosse mobilisation, de l’ordre de grandeur des plus fortes des précédents mouvements et, oui, des forces nouvelles. Le mouvement est assez profond pour résister, durer, rebondir. Nous ne savons pas jusqu’où, comment, mais le sillon est profond et l’ambiance était bonne.

A la fin de la manifestation un groupe d’étudiants qui vient de se nommer « comité d’action étudiant » a essayé d’entraîner des manifestants pour se heurter au barrage policier qui protégeait le medef. Sans grand succès.

Après la manifestation un groupe de camarades (dont Francine de notre syndicat) et collègues qui remontait tranquillement vers les boulevards a été brutalement arrêté par une vingtaine de policiers équipés « robocops ». Nos camarades ont été transférés à l’hôtel de police et gardés à vue jusqu’à 21H30 ! Il a fallu la mobilisation d’une quarantaine (se relayant) d’amis, famille,de collègues et camarades (dont bien sûr des militants syndicaux CGT, SUD, FSU…) à l’entrée de l’hôtel de police pendant plus de 5 heures et l’intervention à plusieurs reprises de l’UD CGT, pour que nos camarades soient finalement relâchés sans charges !

L’AG intersyndicale a adopté plusieurs rendez-vous pour la semaine prochaine (cf bulletin de mobilisation). On continue !

Le mouvement continue, à nous de l’organiser !

Les rendez-vous :

Vendredi 29 octobre :
- 3h, RDV Parking LECLERC, St Etienne du Rouvray
- 6h à 10h Opération commune avec les Havrais au Pont de Tancarville. Départ en co-voiturage. RDV 06h précises parking Hyper U Grand Quevilly

Mardi 2 novembre :
- 6h : Diffusion filtrante, rond point des vaches

Mercredi 3 novembre :
- 12h : Diffusion tract unitaire, Centre Saint Sever

Préparons la manifestation du 06 novembre :

Diffusion du tract unitaire
- Jeudi 04/ 11, 07h Pont Flaubert rive droite, Rd Point Mermoz (Sud 3) Rd Point des Vaches
- Vendredi 05/11, 07h Gare rive droite

LE HAVRE

Même pas fatigués !!

Et pourtant on s’est levé tôt( rendez-vous à Franklin à 3h30 pour organiser le covoiturage .. )et même pas pour partir en vacances !! Non ,non, juste pour bloquer toute la zone industrielle de 4h à 12h ..

On informe le maximum de personnes ( tous les moyens sont bons ..) pour que demain soit une journée réussie , avec , on l’espère une bonne collecte d’argent pour alimenter la caisse de grève et pouvoir aider les grévistes ... , il faut les aider à tenir ...
et pourquoi pas relancer la demande d’une grève générale ..

Continuer à discuter, informer .. puisqu’on est dans un pays où l’information est confisquée .

Téléchargez le Havre de grève.

DIEPPE

Malgré toutes les annonces du gouvernement via les médias, la mobilisation fut une fois de plus importante. Au delà des chiffres, sur Dieppe, le ressenti des salariés est que cette nouvelle journée de grèves et de manifestations est une réussite.

Côté chiffres :
A 11h, on estimait à près de 6000 manifestants sur Dieppe, même si à la fin, le nombre annoncé était revu à la baisse à 4500 (chiffres incompréhensible compte-tenu de la longueur de la manifestation par rapport à la précédente qui avait vu 10 000 manifestants.
Les RG annoncent 2700 (3500 lors de la dernière journée de manifestation sur temps de grève).

Si il y a une baisse du nombre de manifestants, l’ambiance était toujours aussi déterminée et on peut affirmé (quoi qu’en pensent certains) que le mouvement est loin de s’essouffler et qu’il est bien ancré de façon durable et profondément dans l’opinion publique.

Nous aurons certainement encore beaucoup de travail de conviction à faire et surtout de démontage de la propagande gouvernemental. Le vote de la loi n’a en rien entamé la détermination des salariés.

FECAMP

Bonne manif avec pas moins de 1000 participants.


Documents joints

Bulletin Rouen#8
Bulletin Rouen#8
hdgreve#14
hdgreve#14

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Ecoles Delaunay en action le 22 janvier 2020 pour revenir en REP+

jeudi 23 janvier

Lors de l’animation pédagogique du mercredi 22 janvier 2020 sur « les élèves à besoins particuliers », les enseignants ont rappelé leur exigence de classer les écoles maternelle Delaunay-Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay de Dieppe (Val Druel) en REP+. En effet, elles sont sorties de l’Éducation Prioritaire en 2014 et ont été exclues des dispositifs REP et REP+ alors qu’elles répondent à tous les critères pour être classées en REP+. Son rang (64ème) au niveau académique la situe au même niveau que les écoles de REP+ du Havre ou de Rouen Nord.

Tous les enseignant·e·s des deux écoles sont venu·e·s avec un tee-shirt rappelant leur exigence et ont pris la parole en début d’animation. À l’issue de l’animation, l’urne était disponible pour pouvoir faire voter au référendum d’initiative populaire.

La CGT Éduc’action 76 soutient les collègues dans leurs actions.

Motion de soutien aux salariés de la Chapelle d’Arblay

mercredi 18 septembre 2019

Les camarades de la CGT Educ’action Haute-Normandie réunis en Assemblée générale de rentrée le 16 septembre 2019 à Maromme expriment leur soutien aux salariés de la Chapelle Darblay, menacés de licenciement.
Dans le secteur privé, les fermetures de site et les plans de licenciement se multiplient. Dans les services publics, ce sont les suppressions de postes massives et la dégradation des conditions de travail.
De plus, la réforme des retraites est une attaque contre l’ensemble des salariés.

  • Zéro licenciement !
  • Non à la fermeture des sites !
  • Non à la casse des services publics !
  • Non à la réforme des retraites ! Luttons tous ensemble !

Motion adoptée à l’unanimité par l’AG des syndiqué-e-s CGT éduc’action Rouen

Fusion des académies : j’habite à Evreux, pourra-t-on me nommer à Cherbourg ?

vendredi 13 septembre 2019

La lettre de cadrage pour la fusion des académies de Caen et Rouen certifiait que la gestion des personnels enseignants ne serait pas impacté jusqu’en 2022 (Mais en 2018 on nous jurait que la fusion n’était pas encore décidée). A en croire M. le Ministre, jusqu’à cette ce cas de figure n’existera pas. Mais après 2022 ça devient tout à fait possible pour les personnels du second degré. Le Rectorat a tout intérêt à ce que la souplesse et la mobilité des personnels soient maximales. Et avec l’affaiblissement du rôle des CAPA il sera encore plus compliqué d’influer sur les choix des services académiques, sans oublier que pour les contractuels ce « contrôle » est inexistant.

Une fusion des académies pour fermer des sections !

vendredi 13 septembre 2019

Le Rectorat et la Région Normandie lancent la réflexion pour une nouvelle carte de formation à la rentrée de septembre 2020. Ca ne sent pas bon du tout ! L’académie et la région de Normandie auront, si nous ne faisons pas reculer le Ministère, le même périmètre au 1° janvier. Les filières de formation, frontalières pour le moment, ou seulement identiques, seront à la prochaine rentrée dans la même académie. Ce sera une très bonne excuse pour fusionner et fermer par ci par là et pour récupérer les postes.

Mac Do Neufchâtel en Bray veut licencier une militante syndicale CGT !

vendredi 6 juillet 2018

Suite à un entretien disciplinaire une syndiquée CGT depuis un mois au McDonald’s de Neufchatel en Bray a été mise à pieds à titre conservatoire avant que ne soit décidé un licenciement. Les vrais motifs de cette mise à pied : la distribution de tracts dans les restaurants de cette franchise (Dieppe, Yvetot et Neufchâtel en bray) mentionnant les acquis obtenus au restaurant d’Elbeuf (13e mois, prime trimestrielles, congés enfants malades, arbre de Noël ...), et la crainte que les salariés reprennent eux aussi ces revendications !
Rassemblement Dimanche 8 juillet 18h45 devant le Mac Donald de Neufchâtel en Bray.