Permutations nationales – Rien de neuf !

jeudi 12 décembre 2013
popularité : 5%

En avril dernier, la CGT Éduc’action avait dénoncé les résultats catastrophiques des permutations nationales.
En effet, un niveau d’insatisfaction record avait été atteint avec seulement 21 % des enseignants du 1er degré ayant obtenu leur mutation, dont 39,25 % au titre du rapprochement de conjoints. Face à ce constat affligeant, et alors que le gouvernement prônait le changement de politique, nous avions interpellé le MEN afin qu’il améliore la mobilité des personnels. En effet, il devait répondre à la fois aux besoins du service public et permettre à chaque enseignant d’avoir une vie familiale, sociale et professionnelle satisfaisante, consi-dérant que la question du bien être au travail est majeure et que la loi européenne fait obligation à l’employeur de s’assurer de ce bien-être. Répondre à la mobilité est donc une obligation et un engagement faits au ministère.
Le MEN s’était alors engagé à travailler la question. Il avait pris partiellement en main la phase d’ajustement départementale et permis l’affectation d’une partie des demandeurs. Cependant, les critères prioritaires choisis ont pénalisé une nouvelle fois une grande partie des collègues, ne répondant pas complètement aux attentes. Des groupes de travail au sein de la CAPN (où la CGT ne siège pas) ont été constitués afin de réfléchir à l’amélioration du système et permettre aux collègues d’user normalement de leur droit à muter.
Aujourd’hui, à la lecture de la circulaire mouvement, on constate que nos espoirs de changement sont douchés ! Aucune réforme sur le fond n’a été avancée ni actée. On garde le même système instauré dans les années 70 avec le même logiciel-algorithme de gestion informatisée. Rien sur le fond, sur la logique, n’a été bougé. Le MEN s’est attaché à modifier partiellement les bonifications pour répondre plus favorablement aux obligations de l’article 60 sur les priorités à la mobilité des fonctionnaires. On note trois principaux changements.
Tout d’abord, la situation faite à Mayotte, qui étant devenu département français, intègre les mutations de droit commun et donc les mutations informatisées au même titre que les autres DOM. 
D’autre part, les permutations pour rapprochement de conjoints dans un département d’une académie non limitrophe sont bonifiées de 80 points et les personnels ayant une reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) se voient octroyer une bonification supplémentaire de 100 points. Voilà comment le MEN traite la mutation dans le premier degré ! Rien sur le calibrage académique et départemental, c’est-à-dire que les besoins des recteurs et des DASEN en personnels sont encadrés et prioritaires face aux demandes des collègues… Rien sur la modification de l’algorithme qui gère en deux phases les permutations informatisées et qui donne la priorité aux « chaines longues » au détriment des « chaines prioritaires »… Rien sur le respect strict de l’article 60 de la FP sur la mobilité prioritaire… Rien sur la notion de droit à muter faite à tout fonctionnaire sans contrainte ni barrière… Rien sur l’augmentation de manière significative, et avec effet rétroactif, des points pour demande successive du 1er vœu… Et de façon générale, rien sur la volonté de revenir sur la suppression de milliers de postes depuis des années sous l’ère Sarkozy et la volonté du ministère actuel de recréer des postes en nombre suffisant pour permette une meilleure fluidité du mouvement.
Bref, on ajoute une nouvelle fois des modifications de bonification qui vont seulement déplacer le problème sans le résoudre !
Pour la CGT Éduc’action, la priorité est ailleurs et elle nécessite plus qu’un simple bricolage mathématique des barèmes. Comme pour les rythmes scolaires, c’est d’une véritable politique volontariste autour de la question de l’Éducation et de ses personnels dont nous avons besoin, et vite ! Gérer des personnels ne veut pas dire gérer des chiffres !


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

Justice - La taxe de 35 euros enfin supprimée

dimanche 4 août 2013

L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par le Gouvernement en 2011 et applicable depuis octobre 2011, pour toutes instances introduites devant les juridictions civiles, sociales, administratives et prud’homales, remet en cause l’accès au juge pour des milliers de salariés.

Comme nous l’avions prévu, cette taxe a entraîné une baisse conséquente des contentieux judiciaires, nombreux justiciables ayant renoncé à leur droit.

12 organisations, à l’initiative de la CGT se sont prononcées contre cette taxe. Après des mois de lutte nous avons enfin été entendus.

Christiane Taubira, Garde des sceaux, Ministre de la Justice, a annoncé, le 23 juillet 2013, la suppression, dans le projet de loi de finances pour 2014, de cette taxe.

Nous nous félicitons de cette décision obtenue grâce aux multiples manifestations dont une pétition nationale.

Montreuil, le 29 juillet 2013

Motion de la CGT Renault Cléon à propos de la défense des retraites

mardi 25 juin 2013

Texte de la motion votée à l’unanimité par la Commission exécutive du Syndicat CGT Renault Cléon à propos de la mobilisation contre la prochaine réforme des retraites.
Dès la fin septembre – début octobre, le gouvernement soumettra au parlement un projet de loi modifiant les conditions de départ à la retraite et abaissant le niveau des pensions des retraités, aggravant les effets de la réforme imposée par le gouvernement Sarkozy en 2010.
Ce qui laisse très peu de temps pour construire un rapport de force suffisant pour imposer l’abandon de ce projet de réforme.
Réuni en Commission exécutive, ce vendredi 21 juin, le syndicat CGT Renault Cléon appelle le bureau confédéral de la CGT :

  • à proposer dès le début juillet une première date de mobilisation nationale pour les premiers jours de septembre
  • à inscrire très clairement cette première date de mobilisation dans la perspective d’un blocage de l’économie, à la différence de la stratégie qui a conduit à l’échec de la mobilisation pour les retraites de 2010.

Voté à l’unanimité des 28 membres présents de la Commission exécutive

Projet de loi sur l’égalité femmes/hommes Pour la CGT le compte n’y est pas

mercredi 12 juin 2013

La Ministre des droits des femmes a présenté ce lundi en conseil supérieur pour l’égalité professionnelle le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. La CGT considère que ce projet de loi doit être un levier historique pour enfin atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et sera particulièrement exigeante quant à son contenu.
Lire la suite du communiqué de la Confédératio}

Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (GIPA) 2013

mercredi 8 mai 2013

Consultez, ci-contre, la fiche de calcul de la GIPA versée en 2013 réalisée par la CGT Fonction Publique. Cette fiche permet à tou
un chacun de savoir s’il a droit à la GIPA et, si oui, quel en sera le montant. La fiche permet aussi decalculer la perte réelle hors GVT (« glissement vieillesse-technicité ») subie par tout agent de la Fonction Publique.

Les inégalités se creusent entre retraités

mercredi 24 avril 2013

Le niveau de vie des seniors est proche de celui des actifs. Les pensions des jeunes retraités progressent plus vite. Les revenus du patrimoine accentuent les écarts.
Lire la suite sur le site des Echos

Notre fiche de paie finance la Protection Sociale

jeudi 12 juillet 2012

Sur mon salaire brut on me prélève différents pourcentages, à mon employeur aussi : C’est le financement de « Notre protection sociale ». Toutes ces cotisations assises sur mon salaire vont dans le « pot commun » et quand j’ai un problème, je bénéficie de droits. C’est le salaire Socialisé. Les cotisations permettent d’assurer la protection sociale de TOUS car nous sommes tous des assurés sociaux ! C’est la solidarité
Lire le tract de la CGT Organismes sociaux

L’enseignement agricole veut « crever l’abcès » de la précarité

mardi 3 juillet 2012

A la veille d’une rencontre avec le nouveau ministre de l’agriculture, six syndicats de l’enseignement agricole font démarche commune pour obtenir un plan de titularisation des contractuels correspondant aux besoins et sortir des agents de la grande pauvreté liée à des statuts parfois illégaux.
Lire la suite sur le Café pédagogique

NouveVidéo : M. et Mme Pognon ne payent pas beaucoup de taxe d’habitation.lle brève

jeudi 29 décembre 2011

Retrouver M. et Mme Pognon avec le paiement de leur taxe d’habitation. Comme toujours, ils trouvent cela bien trop cher, et pourtant...
Voir la vidéo sur le site de la CGT Finances