Postes aux concours CRPE (Enseignement Public) : Baisse du nombre de postes au concours externe !

lundi 12 février 2018
par  François-Xavier Durand
popularité : 30%

haut de page
Avec 11 840 postes offerts aux concours de recrutements des Professeurs des Écoles en 2018, le nombre de postes aux concours baisse de 1 161 postes soit une baisse de 9% par rapport à l’an dernier. Sont ajoutés 20 postes pour l’examen professionnalisé réservé de recrutement de Professeur des écoles et 10 postes au concours externe pour la Polynésie Française.

Le nombre de postes aux concours externe diminue plus fortement de 1 196 postes soit une baisse de 10,2% alors que celui des différents concours interne augmente. Ainsi pour le concours externe, si quelques académies voient leur nombre de postes aux concours augmenter comme à Versailles (+ 19,7%) ou à Mayotte (+ 66,7%) pour un grand nombre d’académies, il est en baisse et souvent de façon importante comme à Montpellier (- 51,7%), Toulouse (- 44,6%), Nantes (- 44,4%), Nice (- 36,0%), Rennes (- 29,7%), la Guyane (- 24,2%), Rouen (- 23,7%), Poitiers (- 22,3%) ou Lyon (- 20,1%). L’affichage du ministère est trompeur pour celles et ceux qui se préparent au concours externe.

Les créations de postes annoncées par le ministère pour mettre en place les classes dédoublées qui sont déjà insuffisantes risquent d’être une mesure en trompe l’oeil. La baisse du recrutement risque de doublement pénaliser les départements qui n’auront pas suffisamment de personnels pour faire la rentrée. Les créations de postes doivent nécessairement s’accompagner d’un recrutement à la hauteur. Cela risque fort une fois de plus se faire au détriment des remplacements qui ne seront plus assurés. Il peut y avoir des conséquences aussi quant aux demandes de mutations interdépartementales, aux demandes de temps partiels soumises à autorisation. Les conditions de travail et de vie personnelle vont se dégrader une fois de plus.


TYPE DE CONCOURS


2018


2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


CONCOURS EXTERNE

10 526 - 1 196
- 10,2%
11 722 - 136
- 1,1%
11 858 + 738
+ 6,6%
11 120

CONCOURS EXTERNE SPÉCIAL

181 - 19
- 9,5%
200 + 17
+ 9,3%
183 + 24
+ 15,1%
159

2ND CONCOURS INTERNE

345 + 44
+ 14,6%
301 + 73
+ 32,0%
228 + 41
+ 21,9%
187

2ND CONCOURS INTERNE SPÉCIAL

16 + 2
+ 14,3%
14 + 4
+ 40,0%
10 + 3
+ 42,9%
7

3ÈME CONCOURS INTERNE

772 + 8
+ 1,0%
764 + 132
+ 20,9%
632 + 185
+ 41,4%
447

TOTAL

11 840 - 1 161
- 8,9%
13 001 + 90
+ 0,7%
12 911 + 991
+ 8,3%
11 920

Cliquer sur le type de concours pour connaître la répartition académique.


CONCOURS EXTERNE

Le CRPE externe s’adresse à tout-e candidat-e remplissant les conditions pour se présenter, à savoir :

  • Être inscrit-e en Master 2
  • Détenir un master (M2) ou un titre ou un diplôme équivalent reconnu par le ministère chargé de l’éducation (à préciser s’il est ou a été fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou maître contractuel des établissements d’enseignement privés) ;
  • Bénéficier d’une dispense (mère de 3 enfants ou sportifs de haut niveau).

Qualifications nécessaires en natation et secourisme (à la date des résultats de l’admissibilité) :
• une attestation certifiant qu’un parcours d’au moins 50 mètres a été réalisé dans une piscine
• une attestation certifiant la qualification en secourisme de niveau « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) au minimum.
Les personnes présentant un handicap peuvent être dispensées de ces diplômes.


ACADÉMIE

2018
2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


AIX-MARSEILLE

495 - 64
- 11,4%
559 - 21
- 3,6%
580 + 44
+ 8,2%
536

AMIENS

400 - 35
- 8,0%
435 + 35
+ 8,75%
400 + 60
+ 17,6%
340

BESANÇON

163 - 32
16,4%
195 + 10
+ 5,4%
185 - 80
- 30,2%
265

BORDEAUX

348 - 5
- 1,4%
353 - 85
- 19,4%
438 + 41
+ 10,3%
397

CAEN

174 + 0
+ 0,0%
174 + 0
+ 0,0%
174 - 37
- 17,5%
211

CLERMONT-FERRAND

87 - 23
- 20,9%
110 + 15
+ 15,7%
95 - 105
- 52,5%
200

CORSE

15 + 1
+ 7,1%
14 + 0
+ 0,0%
14 - 3
- 17,6%
17

CRÉTEIL

1 450 - 150
- 9,4%
1 600 - 35
- 2,1%
1 635 + 95
+ 6,2%
1 540

DIJON

245 - 19
- 7,2%
264 - 37
- 12,3%
301 + 47
+ 18,5%
254

GRENOBLE

398 - 72
- 15,3%
470 - 85
- 15,3%
555 - 101
- 15,4%
656

GUADELOUPE

48 - 3
- 5,9%
51 + 5
+ 10,9%
46 - 8
- 14,8%
54

GUYANE

125 - 40
- 24,2%
165 + 38
+ 29,9%
127 + 19
+ 17,6%
108

LILLE

737 + 54
+ 7,9%
683 - 89
- 11,5%
772 + 184
+ 31,3%
588

LIMOGES

79 - 10
- 11,2%
89 + 10
+ 12,7%
79 - 33
- 29,5%
112

LYON

652 - 164
- 20,1%
816 + 201
+ 32,7%
615 - 58
- 8,6%
673

MARTINIQUE

47 - 3
- 6,0%
50 - 2
- 3,8%
52 + 7
+ 15,6%
45

MAYOTTE

150 + 60
+ 66,7%
90

MONTPELLIER

210 - 225
- 51,7%
435 - 85
- 16,3%
520 + 212
+ 68,8%
308

NANCY-METZ

310 + 18
+ 6,2%
292 + 0
+ 0,0%
292 + 8
+ 2,8%
284

NANTES

198 - 158
- 44,4%
356 - 85
- 19,3%
441 + 22
+ 5,3%
419

NICE

185 - 104
- 36,0%
289 - 17
- 5,6%
306 + 76
+ 33,0%
230

ORLÉANS-TOURS

402 - 30
- 6,9%
432 + 25
+ 6,1%
407 + 6
+ 1,5%
401

PARIS

312 + 14
+ 4,7%
298 - 53
- 15,1%
351 + 24
+ 7,3%
327

POITIERS

188 - 54
- 22,3%
242 + 52
+ 27,4%
190 + 20
+ 11,8%
170

REIMS

224 + 5
+ 2,3%
219 + 5
+ 2,3%
214 - 56
- 20,7%
270

RENNES

180 - 76
- 29,7%
256 - 6
- 2,3%
262 + 66
+ 33,7%
196

LA RÉUNION

211 + 6
+ 2,9%
205 + 25
+ 13,9%
180 + 40
+ 28,6%
140

ROUEN

267 - 83
- 23,7%
350 + 0
+ 0,0%
350 - 5
- 1,4%
355

ST PIERRE ET MIQUELON

2 + 2

STRASBOURG

287 - 45
- 13,6%
332 + 10
+ 3,1%
322 + 28
+ 9,5%
294

TOULOUSE

237 - 191
- 44,6%
428 + 88
+ 25,9%
340 + 40
+ 13,3%
300

VERSAILLES

1 700 + 290
+ 19,7%
1 470 - 145
- 9,0%
1 615 + 185
+ 12,9%
1 430

TOTAL

10 526 - 1 196
- 10,2%
11 722 - 136
- 1,1%
11 858 + 738
+ 6,6%
11 120

haut de page


CONCOURS EXTERNE SPÉCIAL (Langues régionales)

Le concours externe spécial existe dans certaines académies. Il permet de recruter des PE qui seront chargé-e-s d’un enseignement de et en langue régionale. Les candidates et les candidats à ce concours externe spécial doivent remplir les mêmes conditions de diplômes et de qualification que pour le concours externe à savoir :

  • Être inscrit-e en Master 2
  • Détenir un master (M2) ou un titre ou un diplôme équivalent reconnu par le ministère chargé de l’éducation (à préciser s’il est ou a été fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou maître contractuel des établissements d’enseignement privés) ;
  • Bénéficier d’une dispense (mère de 3 enfants ou sportifs de haut niveau).

Qualifications nécessaires en natation et secourisme (à la date des résultats de l’admissibilité) :
• une attestation certifiant qu’un parcours d’au moins 50 mètres a été réalisé dans une piscine
• une attestation certifiant la qualification en secourisme de niveau « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) au minimum.
Les personnes présentant un handicap peuvent être dispensées de ces diplômes.


ACADÉMIE

2018
2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


BORDEAUX

30 - 3
- 9,1%
33 + 2
+ 6,5%
31 + 4
+14,8%
27

CORSE

15 + 0
+ 0,0%
15 + 14
+ 1400,0%
1 - 16
- 94,1%
17

GUADELOUPE

2 + 2



GUYANE

7 + 2
+ 40,0%
5 + 0
+ 0,0%
5 + 2
+ 66,7%
3

MARTINIQUE

5 + 0
+ 0,0%
5 - 3
- 37,5%
8 + 2
+ 33,3%
6

MONTPELLIER

10 - 5
- 33,3%
15 - 5
- 25,0%
20 + 5
+ 33,3%
15

NANCY-METZ

2 + 0
+ 0,0%
2 + 0
+ 0,0%
2 + 0
+ 0,0%
2

NANTES

2 + 0
+ 0,0%
2 + 1
+ 100,0%
1 + 0
+ 0,0%
1

NICE

4 + 2
+ 100,0%
2 + 0
+ 0,0%
2 - 1
33,3%
3

RENNES

35 - 15
- 30,0%
50 + 1
+ 2,0%
49 + 25
+ 104,2%
24

LA RÉUNION

3 + 1
+ 50,0%
2 + 0
+ 0,0%
2 + 1
+ 100,0%
1

STRASBOURG

58 + 3
+ 5,5%
55 + 5
+ 10,0%
50 + 0
+ 0,0%
50

TOULOUSE

8 - 6
- 42,9%
14 + 2
+ 16,7%
12 + 2
+ 20,0%
10

TOTAL

181 - 19
- 9,5%
200 + 17
+ 9,3%
183 + 24
+ 15,1%
159

haut de page


SECOND CONCOURS INTERNE

Le second concours interne du CRPE s’adresse à :

  • aux agents titulaires et non titulaires de l’Etat, d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public dépendant de l’Etat ou d’une collectivité territoriale ;
  • aux candidats ayant eu la qualité de personnel enseignant, d’éducation ou d’information et d’orientation non titulaire des établissements d’enseignement relevant du ministre chargé de l’éducation pendant tout ou partie de la période comprise entre le 1er septembre de l’une des six dernières années scolaires et la date de clôture des inscriptions au concours ;
  • aux militaires ;
  • aux enseignants non titulaires exerçant dans les établissements scolaires français à l’étranger ;
  • aux enseignants titulaires ou stagiaires des corps territoriaux de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française et de Mayotte ou enseignants titulaires ou stagiaires relevant d’un autre ministère ;

Les enseignants du premier degré titulaires ou stagiaires ainsi que les personnels déjà engagés dans un cycle préparatoire donnant accès à un corps d’enseignants ne peuvent pas se présenter à ce concours.

L’ensemble des candidats, hormis les élèves du cycle préparatoire, doit justifier, à la date de clôture du registre d’inscription, de trois années de services publics et de l’un des titres ou diplômes requis pour la nomination des lauréats du concours externe, y compris les qualifications en natation, secourisme, langue et informatique.
Les personnes présentant un handicap peuvent être dispensées de ces diplômes.


ACADÉMIE

2018
2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


BESANÇON

7 + 2
+ 40,0%
5 + 0
+ 0,0%
5 + 0
+ 0,0%
5

BORDEAUX

10 + 10



CAEN

3 + 1
+ 50,0%
2 + 0
+ 0,0%
2 - 2
- 50,0%
4

CLERMONT-FERRAND

3 + 3



CRÉTEIL

50 - 10
- 16,7%
60 + 5
+ 9,1%
55 + 5
+ 10,0%
50

GRENOBLE

7 + 7



GUADELOUPE

2 + 1
+ 100,0%
1 - 5
- 83,3%
6 + 2
+ 50,0%
4

GUYANE

75 + 45
+ 150,0%
30 - 30
- 75,0%
40 - 7
- 14,9%
47

LYON

20 + 20



MARTINIQUE

3 + 0
+ 0,0%
3 - 3
- 50,0%
6 + 1
+ 20,0%
5

MAYOTTE

30 + 0
+ 0,0%
30 + 30

MONTPELLIER

15 - 25
- 62,5%
40 + 10
+ 33,3%
30 + 20
+ 200,0%
10

NICE

6 - 5
- 45,5%
11 - 1
- 8,3%
12 + 4
+ 50,0%
8

ORLÉANS-TOURS

6 + 0
+ 0,0%
6 + 1
+ 20,0%
5 - 1
- 16,70%
6

PARIS

4 - 4
- 50,0%
8 + 0
+ 0,0%
8 + 0
+ 0,0%
8

POITIERS

9 - 8
- 47,1%
17 - 1
- 6,25%
16 + 10
+ 166,7%
6

LA RÉUNION

10 + 1
+ 11,1%
9 - 1
- 10,0%
10 + 4
+ 66,7%
6

TOULOUSE

5 - 4
- 44,4%
9 + 1
+ 12,5%
8 + 2
+ 33,3%
6

VERSAILLES

80 + 10
+ 14,3%
70 + 45
+ 180,0%
25 + 5
+ 25,0%
20

TOTAL

345 + 44
+ 14,6%
301 + 73
+ 32,0%
228 + 41
+ 21,9%
187

haut de page


SECOND CONCOURS INTERNE SPÉCIAL

Le 2nd concours externe spécial existe dans certaines académies. Il permet de recruter des PE qui seront chargé-e-s d’un enseignement de et en langue régionale. Les es conditions sont les mêmes que pour le 2nd concours interne. Les épreuves d’admissibilité et d’admission comportent en plus des épreuves en langue régionale.


ACADÉMIE


2018


2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


BORDEAUX

2 + 0
+ 0,0%
2 - 1
- 33,3%
3 + 1
+50,0%
2

RENNES

2 + 0
+ 0,0%
2 + 0
+ 0,0%
2 + 0
+ 0,0%
2

STRASBOURG

12 + 2
+ 20,0%
10 + 5
+ 100,0%
5 + 2
+ 66,7%
3

TOTAL

16 + 2
+ 14,3%
14 + 4
+ 40,0%
10 + 3
+ 42,9%
7

haut de page


TROISIÈME CONCOURS INTERNE

Ce concours est ouvert aux candidats qui, à la date de clôture du registre d’inscription, justifient de l’exercice, pendant une durée de cinq ans au moins, d’une ou de plusieurs activités professionnelles privées. Aucune condition de titre ou de diplôme n’est exigée, hormis les qualifications en natation, secourisme, langue et informatique.
Les PE stagiaires et titulaires ne peuvent pas être candidats à ce concours.


ACADÉMIE


2018


2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


AIX-MARSEILLE

25 + 4
+ 19,0%
21 + 1
+ 5,0%
20 + 6
+42,9 %
14

AMIENS

20 - 15
- 42,9%
35 - 15
- 30,0%
50 + 40
+ 400,0%
10

BESANÇON

5 + 5
0 + 0
+ 0,0%
0 + 0
+ 0,0%
0

BORDEAUX

20 - 2
- 9,1%
22 + 4
+ 22,2%
18 + 4
+ 28,6%
14

CAEN

3 - 1
- 25,0%
4 + 0
+ 0,0%
4 -
- 20,0%
5

CLERMONT-FERRAND

5 + 0
+ 0,0%
5 + 0
+ 0,0%
5 + 0
+ 0,0%
5

CORSE

3 + 2
+ 200,0%
1 - 14
- 93,3%
15 + 14
+ 1 400,0%
1

CRÉTEIL

200 + 60
+ 42,9%
140 + 30
+ 27,3%
110 + 15
+ 15,8%
95

DIJON

15 - 1
6,3%
16 - 3
- 15,8%
19 + 3
+ 18,75%
16

GRENOBLE

15 + 5
+ 50,0%
10 + 0
+ 0,0%
10 - 4
- 28,6%
14

GUADELOUPE

3 + 0
+ 0,0%
3 + 0
+ 0,0%
3 + 1
+ 50,0%
2

GUYANE

8 - 2
- 20,0%
10 + 2
+ 25,0%
8 - 4
- 33,3%
12

LILLE

23 + 6
+ 35,3%
17 - 1
- 5,6%
18 + 6
+ 50,0%
12

LIMOGES

1 + 0
+ 0,0%
1 + 0
+ 0,0%
1 + 0
+ 0,0%
1

LYON

28 - 6
- 17,6%
34 + 9
+ 36,0%
25 - 2
- 7,4%
27

MARTINIQUE

5 - 3
- 3,8%
8 + 3
+ 60,0%
5 + 1
+ 25,0%
4

MAYOTTE

0 + 0
+ 0,0%
0 + 0
+ 0,0%
0 + 0
+ 0,0%
0

MONTPELLIER

35 - 25
- 41,7%
60 + 10
+ 16,7%
50 + 33
+ 194,1%
17

NANCY-METZ

18 + 2
+ 12,5%
16 + 0
+ 0,0%
16 + 2
+ 14,3%
14

NANTES

15 - 12
- 44,4%
27 - 6
- 18,2%
33 + 3
+ 10,0%
30

NICE

15 - 8
- 34,8%
23 - 2
- 8,0%
25 + 11
+ 78,6%
14

ORLÉANS-TOURS

12 + 0
+ 0,0%
12 + 4
+ 50,0%
8 -5
- 38,5%
13

PARIS

9 + 5
+ 125,0%
4 - 2
- 33,3%
6 + 1
+ 20,0%
5

POITIERS

13 + 2
+ 18,2%
11 + 2
+ 22,2%
9 + 5
+ 125,0%
4

REIMS

6 + 0
+ 0,0%
6 + 0
+ 0,0%
6 + 1
+ 20,0%
5

RENNES

13 - 9
+ 40,9%
22 - 5
- 18,5%
27 + 9
+ 50,0%
18

LA RÉUNION

26 + 2
+ 8,3%
24 + 6
+ 33,3%
18 + 5
+ 38,5%
13

ROUEN

8 - 2
- 20,0%
10 + 0
+ 0,0%
10 - 5
- 33,3%
15

STRASBOURG

3 + 0
+ 0,0%
3 + 0
+ 0,0%
3 + 0
+ 0,0%
3

TOULOUSE

0 - 9
- 100,0%
9 + 9
0 - 4
- 100,0%
4

VERSAILLES

220 + 10
+ 4,8%
210 + 100
- 90,9%
110 + 50
+ 83,3%
60

TOTAL

772 + 8
+ 1,0%
764 + 132
+ 20,9%
632 + 185
+ 41,4%
447

haut de page




CONCOURS PROFESSIONNEL RÉSERVÉ

Cet examen professionnalisé réservé pour l’accès au corps de professeurs des écoles (RAEP) est ouvert aux suppléants ayant 4 ans d’ancienneté dont 2 années effectuées avant le 31 mars 2013.
Les maîtres délégués dès lors qu’ils remplissent les conditions posées par le décret du 28 décembre 2012 (décret issu de la loi du 12 mars 2012). Voir la note de service du 2 août 2012. L’application de cette note a été prolongée par la loi du 7 avril 2016. L’examen professionnalisé réservé sera organisé jusqu’au 12 mars 2018.
Etre en fonction à la date du 31 mars 2013 dans un établissement d’enseignement privé sous contrat.
Peuvent aussi s’inscrire les maîtres dont le contrat a cessé entre le 1er janvier et le 31 mars 2013 s’ils remplissent les conditions de services ci-dessous :
Justifier d’une durée de services d’enseignement :

  • d’au moins égale à 4 années à temps plein en qualité de maître délégué dans un établissement d’enseignement privé,
  • ou d’au moins 1 année équivalent temps plein dans le privé sous contrat complétée par des services publics d’enseignement d’une durée minimale totale de 4 ans d’équivalent temps plein.

Ces années de services doivent être accomplies :

  • soit au cours des 6 ans précédant le 31 mars 2013,
  • soit à la date de la clôture des inscriptions à la session de recrutement (mais au moins 2 années sur les 4 avant le 31 mars 2013). Le calcul des services :
  • si services accomplis à temps partiel ou incomplet d’une durée égale ou supérieure à 50% d’un temps complet = temps complet,
  • si services inférieurs à 50 % = ¾ d’un temps complet.

N.B. : les candidats bénéficiant de la contractualisation à titre définitif ou de contrat à titre provisoire ne remplissent pas les conditions pour s’inscrire au RAEP.


ACADÉMIE


2018


2017

2016 2015

Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE

Différence
Places aux concours PE


BORDEAUX

2 + 0
+ 0,0%
2

CORSE

0 - 1
- 100,0%
1

CRÉTEIL

4 + 1
+ 33,3%
3

GUYANE

7 + 1
+ 16,7%
6

LYON

1 + 0
+ 0,0%
1

RENNES

0 - 1
- 100,0%
1

LA RÉUNION

0 - 1
- 100,0%
1

ST PIERRE ET MIQUELON

0 - 1
- 100,0%
1

STRASBOURG

6 + 3
+ 100,0%
3

TOTAL

20 + 0
+ 0,0%
20

haut de page


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

La pédagogie Nutella ou le collège 2016... vu à la TV !

lundi 20 avril 2015

La réforme du collège 2016 agite le Landerneau enseignant depuis quelques semaines. Elle inquiète aussi à juste titre les parents qui se demandent bien ce que ledit collège réformé fera avec leur progéniture.

Pour rassurer tout le monde, la télévision publique nous montre à quoi ressemblera le collège 2016, dans deux reportages successifs. En effet, le collège réformé s’inspire de dispositifs innovants qui existent déjà dans quelques établissements expérimentaux.

Alors savourons cet avant-goût du collège nouveau...

Lire la suite sur le site La Vie Moderne

Chatel : « Certaines mesures vont dans le bon sens »

lundi 20 avril 2015

C’est le spécialiste des réformes destructrices Chatel qui ont mis à mal le lycée général et liquidé la voie STI qui nous le dit.
On constate facilement où Vallaud-Belkacem trouve son inspiration !

« Que les conservateurs tombent les masques ! »

lundi 20 avril 2015

Voici le titre de l’interview de Vallaud-Belkacem au très réactionnaire journal Le Point.
Notre seule réponse à NVB : « Que les néo-libéraux tombent également le masque ! »

4 pages spécial Retraités de la FERC

samedi 31 août 2013

Au sommaire : Conférence de l’UFR... les retraités à l’offensive ! - Quelle UFR, quelle structure ? - Place des retraités dans la CGT - Continuité syndicale et renforcement - Impressions croisées
Télécharger le 4 pages

Au sujet des dépenses scolaires…

jeudi 22 août 2013

Chaque année, à l’approche de la rentrée, on retrouve dans les médias des articles plus ou moins bien renseignés sur les « dépenses de la rentrée des classes ». Je les parcours toujours avec un peu d’agacement quand ils mettent en avant les nouveaux cartables, les vêtements, les classeurs, les crayons et les compas, les garderies et les cantines.
Parler de ces frais là, c’est évoquer l’arbre pour cacher la forêt. Les cartables et les compas durent facilement plusieurs années et les vêtements ne me semblent pas être une dépense scolaire : mes filles iraient-elles nues si l’école n’existait pas ? Idem pour la cantine : il faut manger même en dehors de l’obligation scolaire. Admettons pour la garderie des petits. Ce qui m’interpelle, ce sont les frais dont on parle moins et qui pourtant jalonnent bien le parcours scolaire des jeunes.
Lire la suite sur le site de l’Ecole démocratique

Ecole élémentaire : en France, le nombre d’élèves par enseignant supérieur à la moyenne OCDE (Depp)

vendredi 16 août 2013

Selon la revue « L’Éducation natio­nale en chiffres » de la Depp, le taux d’encadrement dans les écoles élémen­taires fran­çaises se situe en des­sous de la moyenne des pays de l’OCDE.
Le taux d’encadrement dans les écoles élémen­taires fran­çaises est en des­sous de la moyenne des pays de l’OCDE, selon la revue « L’Éducation natio­nale en chiffres » éditée par la Depp et parue en juillet 2013.
Dans les pays de l’OCDE, le nombre moyen d’élèves par ensei­gnant était à ce niveau de 15,4, en 2011 contre 18,4 en moyenne en France.

Loire-Atlantique / Rythmes : lettre ouverte des UD CGT, FO, FSU et Solidaires au DASEN et aux 26 maires de Loire-Atlantique appliquant la réforme en 2013

samedi 29 juin 2013

Depuis plusieurs mois, nos organisations syndicales ne cessent de dénoncer la précipitation et les dangers contenus dans la réforme des rythmes scolaires. Si les appréciations de nos syndicats respectifs peuvent diverger sur l’analyse de la loi Peillon et de son volet sur les rythmes scolaires, cela ne nous empêche en rien de partager nombre de points de vue sur les effets néfastes de cette réforme. Les propos volontaristes des municipalités ayant décidé de s’engager dès septembre 2013 dans la mise en œuvre du pan de réforme sur les rythmes ne résistent pas à un l’examen pragmatique. Pour notre part cette réforme relève plus d’un projet politique portant sur la territorialisation de l’École que sur les effets bénéfiques pour les enfants et les familles.
L’intention gouvernementale affiche une volonté de servir la réussite scolaire des élèves. Nous pensons qu’il y a loin du discours à une réalité qui malmène aussi les personnels concourant aux rythmes éducatifs des enfants. Les campagnes de communication politiciennes ne peuvent dissimuler les malaises grandissant autour de la rentrée 2013 précipitée.
Lire la suite

Coaching patronal au collège, sous l’œil attendri de France 2

mercredi 26 juin 2013

Mardi 18 juin, dans le 20h de France 2, après les 9 min inaugurales sur les inondations en France, et parmi les quelques miettes distribuées aux autres sujets (3 min sur le mouvement social au Brésil, 2 sur l’accueil des touristes à Paris), on retiendra un reportage d’anthologie, intitulé (sur le site de France 2) « Éducation : du coaching en ZEP » : 4 min 20 consacrées à l’intervention d’une cadre dirigeante dans un collège de « ZEP », pour appliquer, selon ses propres dires, les « méthodes d’entreprise » à l’école. 4 min 20 pour un « gros plan » qui « traite » un sujet sans (se) poser la moindre question, sans rien en dire sinon célébrer les vertus d’une initiative qui, avec d’autres, relève d’un entrisme entrepreneurial dans l’institution scolaire, du reste fort à la mode. Une initiative présentée sans contrepoint ni distance : un tel éloge relève-t-il encore de l’information ?
Lire la suite sur le site d’ACRIMED