jeudi 4 mars 2021
par  Luc De Chivré

8 mars : Premières de corvées, nous voulons l’égalité maintenant !

appel de la CGT pour la journée du 8 Mars


Rouen : rassemblement le 8 mars à 17h30 au Palais de justice (attestation pour manifester hors couvre feu en pièce jointe)
le Havre : de 11h00 à 15h00 devant la gare SNCF
Evreux : rassemblement à partir de 12h00 devant la préfecture

Le 8 mars, ce n’est pas la journée de LA femme, ce n’est pas non plus la Saint Valentin ou la fête des mères… C’est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, c’est le moment de se mobiliser pour gagner enfin l’égalité !
Cette lutte est indispensable, car nous sommes encore très loin de l’égalité entre les femmes et les hommes, particulièrement au travail : les femmes gagnent, en moyenne, toujours 25 % de salaire en moins ! Chaque jour, c’est comme si les femmes arrêtaient d’être payées à 15 h 40.
Revaloriser les métiers essentiels
Lorsque pendant le confinement, les applaudissements aux fenêtres saluaient les salarié·e·s en première ligne, il s’agissait très majoritairement de femmes : les infirmières, aides-soignantes, aides à domiciles, caissières, agentes d’entretien, assistantes maternelles ou ouvrières dans l’agroalimentaire… et aussi enseignantes, administratives… Pourtant, les promesses de revalorisation de leur métier ont fondu comme neige au soleil : la majorité des salarié·e·s n’ont même pas vu la couleur des primes Covid ! Pour mettre fin aux écarts de salaires et de retraites, il faut impérativement revaloriser les métiers à prédominance féminine, reconnaître les qualifications, la technicité du travail, les responsabilités et la pénibilité des métiers… et avoir la volonté politique d’appliquer « simplement » la loi qui prévoit un salaire égal pour un travail de valeur égale !
Temps partiels/précarité : ce n’est pas aux salarié·e·s de payer la crise !
80 % des salarié·e·s à temps partiel sont des femmes, avec des salaires souvent en dessous du seuil de pauvreté et une flexibilité maximum (travail le soir, le dimanche, horaires variables, amplitudes horaires énormes…).
Il faut instaurer :

  • un droit automatique au passage à temps plein ;
  • une surcotisation patronale retraite sur les emplois à temps partiel ;
  • une majoration de toutes les heures complémentaires à 25 % et 50 % ;
  • une rémunération des temps de trajet entre deux emplois.

index « égalité salariale » : stop à l’hypocrisie
Comment expliquer le fait que 90 % des entreprises aient obtenu une bonne note, ce qui les exonère de sanction, alors que les femmes gagnent en moyenne 2 5 % de moins que les hommes ? C’est parce que l’index « égalité salariale » comporte des biais qui invisibilisent les inégalités et qu’il n’y a aucune transparence : les syndicats et l’inspection du travail ne peuvent pas vérifier le calcul de l’employeur. La CGT exige qu’il soit modifié au plus vite !
Non, on ne peut pas garder ses enfants tout en télétravaillant !
Mis en place sans encadrement, le télétravail ou ce qu’il conviendrait mieux d’appeler le travail à la maison, a exacerbé les inégalités entre les femmes et les hommes. Les études montrent que les femmes sont moins bien équipées et installées… et cumulent le « télé travail » avec les tâches domestiques et la garde des enfants.
La CGT revendique : L’arrêt pour « enfant malade » ou « cas contact » doit être accessible aussi aux salarié·e·s en télétravail ! Le télétravail doit être encadré pour garantir la prise en charge des frais, le respect des horaires de travail, le droit à la déconnexion et des critères objectifs et transparents pour l’accès et la réversibilité du télétravail.
Violences et sexisme au travail : stop !
Ouvrières, employées ou cadres, les femmes sont toutes confrontées au sexisme et aux violences dans le travail. Ce qui a notamment pour conséquences une remise en cause de leur professionnalisme, de les assigner à une position d’infériorité, à des tâches subalternes. Trop souvent, c’est la victime qui est sanctionnée, déplacée ou licenciée, pas l’agresseur. En 2019, la CGT, avec la Confédération syndicale internationale, a gagné l’adoption de la première loi mondiale contre les violences et le harcèlement dans le monde du travail, la 190e Convention de l’Organisation internationale du travail. Pour qu’elle s’applique, il faut maintenant qu’elle soit ratifiée par la France et qu’elle s’accompagne de la mise en place de nouveaux droits :

  • sanction pour toutes les entreprises qui n’ont pas de plan de prévention ni de dispositif interne de signalement (comme ce que la CGT a obtenu à TF1) ;
  • formation de tou·te·s les RH, managers, représentant·e·s du personnel et sensibilisation de tou·te·s les salarié·e·s (comme ce que la CGT a obtenu à la Tour Eiffel ou à la CAF) ;
  • protection des victimes, y compris de violences conjugales :
  • interdiction de licenciement, droits à absences rémunérées, à la mobilité géographique ou fonctionnelle choisie.

« Partout dans le monde, les femmes se mobilisent et de plus en plus d’hommes refusent d’être enfermés dans des rôles stéréotypés et aspirent à sortir des rapports de domination. Le 8 mars, syndicats et associations féministes appellent à une grève féministe pour exiger l’égalité, au travail comme dans la vie. » Le 8 mars, femmes comme hommes, faisons grève, manifestons et débrayons à 15 h 40 ou deux heures avant la fin de la journée pour dénoncer les inégalités salariales !

Rouen : rassemblement le 8 mars à 17h30 au Palais de justice (attestation pour manifester hors couvre feu en pièce jointe)
le Havre : de 11h00 à 15h00 devant la gare SNCF
Evreux : rassemblement à partir de 12h00 devant la préfecture



Articles les plus récents

vendredi 19 février 2021
par  Luc De Chivré

A l’appel de l’intersyndicale Rouen : Assemblée Générale des personnels le mardi 09 mars à 18h

La réunion intersyndicale qui s’est tenue le 11 février dernier a décidé d’appeler tous les collègues à participer à une Assemblée Générale le mardi 09/03 à 18h. A cette intersyndicale il y avait des représentant-e-s de FO, Sud Educ 76/27, FSU 76, CGT educ’action 76 et 27, (...)

jeudi 18 février 2021
par  Stéphane Legardinier

Ouverture de formations professionnelles au lycée catholique La Providence (Fécamp) : Défendons plutôt le service public et la laïcité !

Communiqué de presse de la section des lycées Descartes-Maupassant, de Fécamp.
Dans un récent article de la presse locale, le lycée privé catholique La Providence, à Fécamp, s’offre une promotion et se targue d’ouvrir à la rentrée prochaine une UFA (Unité de Formations (...)

mercredi 17 février 2021
par  Stéphane Legardinier

Réforme de la voie professionnelle : communiqué intersyndical CGT, FSU, SNALC, SUD, CNT

Jean Michel Blanquer poursuit sa politique de destruction de la voie professionnelle sans tenir compte de la crise sanitaire exceptionnelle que nous subissons.
Il prétend en faire une voie d’excellence, mais en réalité, aveuglé par son idéologie libérale, il n’a de cesse de (...)

mercredi 17 février 2021
par  Luc De Chivré

Le guide d’évaluation du contrôle continu : le lycée du contrôle et du tri

Le corps des inspecteurs généraux de l’Éducation nationale vient de publier et de diffuser aux enseignant·es un guide d’évaluation du contrôle continu pour le bac 2021. Outre le fait édifiant de voir arriver un tel guide alors que le deuxième trimestre est quasiment terminé, la CGT (...)

lundi 15 février 2021
par  Luc De Chivré

Étudiants sacrifiés. La CGT exige des mesures d’Urgence.

L’UD CGT 76, tient à se faire l’écho d’une situation catastrophique sur laquelle des salariés, des parents, des étudiants inscrits à l’Université de Rouen et du Havre, nous interpellent. La situation imposée par le gouvernement aux étudiantes et étudiants, est un (...)

samedi 13 février 2021
par  Luc De Chivré

DES LYCÉES PROFESSIONNELS SOUS-FINANCÉS ET SOUS-DOTÉS

L’assèchement des ressources budgétaires des lycées professionnels En 2014, la part barème de la taxe d’apprentissage (financement des équipements des lycées technologiques et professionnels) était déjà passée de 43% à 23%. La loi Pénicaud de septembre 2018 achève le (...)

jeudi 11 février 2021
par  Luc De Chivré

Loi 4 D : double autorité, désordre, dérive et destruction

L’avant-projet de loi de décentralisation 4D présenté par le gouvernement en décembre 2020 annonce une nouvelle vague de décentralisation dans l’Éducation nationale. Après la médecine scolaire, ce sont les adjoint∙es gestionnaires et les gestionnaires qui seraient (...)

jeudi 11 février 2021

Tribune : défendons la maternelle

Tribune parue dans Libération
Un collectif de syndicats enseignants et de quelques associations professionnelles dénonce la réorientation profonde du programme de la maternelle qui cantonnerait notamment les enseignements à un « bachotage » pour préparer les tests en CP.
par Un collectif de (...)

mercredi 10 février 2021

Avec Inser’Jeunes, le gouvernement met en concurrence les formations professionnelles

Nous reproduisons cet article du Café pédagogique sur ce nouveau coup porté au service public de la voie professionnelle.
Un nouveau site, lancé le 9 février au soir par l’Education nationale et le ministère du Travail, permet aux jeunes et aux familles d’avoir accès immédiatement (...)

samedi 6 février 2021
par  Luc De Chivré

Protocole sanitaire renforcé : Des moyens urgents pour son application !

Suite à l’apparition de nouveaux variants du virus de la COVID 19, le Ministre de l’Éducation Nationale vient d’imposer un nouveau protocole sanitaire renforcé qui doit s’appliquer au plus tard le lundi 8 février. Concernant les masques, ce nouveau protocole ne répond (...)

Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2025

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT Éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT Éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.

STAGES DE FORMATION SYNDICALE

jeudi 3 décembre 2020

La CGT Educ’action 76/27 organise différents stages de formation syndicale tout au long de l’année.

Entrée dans le métier
Jeudi 11 mars 2021
de 9h00 à 16h30
en visio ou à ROUEN
S’inscrire
Ce stage est à destination de tous les personnels du 1er et 2nd degré (enseignant·e·s, titulaires, stagiaires exerçants dans les écoles, établissements du 1er et 2nd degré, établissements spécialisés...).

  • Télécharger le courrier de la demande et le formulaire administratif à envoyer à votre IEN un mois avant la date du début du stage soit avant le 10 février 2021.
  • S’inscrire au stage (pour vous envoyer le lien de connexion).

AESH
Jeudi 18 mars 2021
de 9h00 à 16h30
en visio ou à ROUEN
S’inscrire
Ce stage est à destination de tous les personnels AESH (T2, HT2, CDD, CDI), enseignant·e·s, administratifs du département de l’Académie de Normandie (titulaires, stagiaires exerçants dans les écoles, établissements du 1er et 2nd degré, établissements spécialisés...).

  • Télécharger le courrier de la demande et le formulaire administratif à envoyer à votre IEN un mois avant la date du début du stage soit avant le 17 février 2021.
  • S’inscrire au stage (pour vous envoyer le lien de connexion).

RÉUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE 1ER DEGRE

mercredi 2 décembre 2020

Compte-tenu des mesures sanitaires imposées par le gouvernement, la CGT Éduc’action 76 réorganise les différentes Réunions d’Information Syndicale en visio. Chaque collègue du 1er degré (syndiqué·e·s ou non) a droit à 3 Réunions d’Information Syndicale de 3h par an. Elles peuvent être déduites des heures de concertations, d’animations pédagogiques (obligatoires ou non), de M@gistère. N’hésitez pas à y participer pour vous informer et agir.

Ces RIS sont définies par secteur, mais elles restent ouvertes à toutes et tous les collègues quel que soit le secteur ou la circonscription. Si vous avez déjà envoyé votre demande à la circonscription, pas la peine de faire une nouvelle demande.

Mardi 26 janvier 2021
Spécial Direction d’école
secteur de l’agglo de Rouen, Elbeuf, Maromme, Bois-Guillaume, Darnétal, Barentin...

à partir de 17h00

Jeudi 4 février 2021
secteur de l’agglo de Rouen, Elbeuf, Maromme, Bois-Guillaume, Darnétal, Barentin...
à partir de 17h00

Jeudi 11 février 2021
secteur de Neufchatel, Dieppe Est et Ouest, Eu, Saint Valéry en Caux
à partir de 17h00

Jeudi 18 février 2021
secteur de Dieppe Est et Ouest, Eu, saint Valéry en Caux
à partir de 17h

MERCI POUR VOS VOTES !

lundi 2 novembre 2020

Nous tenons à remercier chacune et chacun d’entre vous pour les votes CGT éduc’action dans les différents scrutins et remercions également nos syndiqués et nos sympathisants pour leur implication dans la dernière campagne des élections professionnelles. Grâce à vous la CGT Educ’action a conservé tous ses sièges au niveau académique et nos élus sont là pour vous défendre.

Lubrizol : 1 an après on oublie pas ! Réunion publique le 25 septembre, manifestation le 26 septembre

mardi 8 septembre 2020

Réunion publique d’information sous chapiteau Vendredi 25 septembre 2020 de 18 à 20h A la Friche Lucien, place Carnot, ROUEN
Jeudi MANIFESTATION Samedi 26 septembre 13h30 Rendez-vous devant : LUBRIZOL (quai de France)

Télécharger et diffuser :

EN GREVE LE 6 FEVRIER : LES TRACTS

lundi 3 février 2020

Tract pour ROUEN
Tract pour DIEPPE
Tract pour LE HAVRE
Tract pour EVREUX