Salaires : Augmentation des 300 € ! Ah oui ???

lundi 20 janvier 2020
par  François-Xavier Durand
popularité : 6%

Rappelez-vous les propos du Ministre de l’Éducation Nationale, qui, a grand renfort médiatique, avait annoncé une augmentation des salaires de 300 € des enseignant·e·s cette année. C’est chose faite à partir du 1er janvier... Enfin presque ! C’était sans compter les éléments de langage du Ministre, car d’augmentation, s’il y en a une, elle n’est d’une part qu’une moyenne et n’est en fait que le report de la mesure du PPCR qui devait s’appliquer au 1er janvier 2019, mais que le 1er Ministre Édouard Philippe avait jugé bon de geler dès son arrivée à Matignon.

Cette mesure n’est donc en réalité que la mise en œuvre du « PPCR » relative aux accords de revalorisation des carrières dans la Fonction publique imposées sous le précédent quinquennat.

Cela va se traduire qu’à quelques euros par mois selon les échelons, et encore... car au 1er janvier 2020, la cotisation retraite augmente de 10,83 % à 11,10 % du traitement brut, soit approximativement de 5 à 11€ en moins en fonction des situations. Certain·e·s collègues risquent de constater non pas une hausse de son salaire, mais ... une baisse !

À ce rythme là, la revalorisation annoncée des salaires pour compenser la perte des pensions suite au projet de réforme des retraites risque une nouvelle fois d’être un nouvel élément de langage. En effet, cela ne correspondra qu’à la simple mise en œuvre de la Loi Blanquer qui établit des formations rémunérées (décret n°2019-935 et arrêté du 9 septembre 2019 publiés au JO n°0209 du 8 septembre 2019). Le décret prévoit 5 jours de formations sur le temps des vacances rémunérées à 20 €/h, limitée à 60 € par 1/2 journée ou 120 €/jour. N’est-ce pas ce qu’a proposé le Ministre dans son pseudo-round de négociation avec les organisations syndicales ? Traduction : « comment présenter du neuf avec du vieux ! ». Faisons d’ailleurs un rapide calcul :
500 000 000 € / (120 x 5) = 833 333 ! C’est la quasi totalité des enseignant·e·s du Ministère !

1. Grille des Instituteurs/Institutrices
2. Grille des PE, PLC, PLP, PEPS, CPE Classe Normale
3. Grille des PE, PLC, PLP, PEPS, CPE Hors Classe
4. Grille des Agrégé·e·s Classe Normale
5. Grille des Agrégé·e·s Hors Classe

1. Grille des Instituteur/Institutrice

Échelon
Indice au 1er décembre 2019

Indice au 1er janvier 2020 Gain Gain/mois en € brut (*)
1
354

356 + 2 + 9,37 €
2
366

366 + 0 + 0,00 €
3
378

38 + 0 + 0,00 €
4
385

385 + 0 + 0,00 €
5
395

395 + 0 + 0,00 €
6
403

408 + 5 + 23,43 €
7
412

417 + 5 + 23,43 €
8
433

438 + 5 + 23,43 €
9
454

459 + 5 + 23,43 €
10
484

494 + 5 + 46.86 €
11
528

533 + 5 + 23,43 €

(*) Valeur du point d’indice = 4,686 € , valeur approchée

haut de page



2. Grille des PE, PLC, PLP, PEPS, CPE Classe Normale

Échelon
Indice au 1er décembre 2019

Indice au 1er janvier 2020 Gain Gain/mois en € brut (*)
1
388

390 + 2 + 9,37 €
2
441

441 + 0 + 0,00 €
3
445

448 + 3 + 14,06 €
4
458

461 + 3 + 14,06 €
5
471

476 + 5 + 23,43 €
6
483

492 + 9 + 42,17 €
7
511

519 + 8 + 37,49 €
8
547

557 + 10 + 46,86 €
9
583

590 + 7 + 32.80 €
10
625

629 + 4 + 18,74 €
11
669

673 + 4 + 18,74 €

(*) Valeur du point d’indice = 4,686 € , valeur approchée

haut de page



3. Grille des PE, PLC ; PLP ; PEPS, CPE Hors Classe

Échelon
Indice au 1er décembre 2019

Indice au 1er janvier 2020 Gain Gain/mois en € brut (*)
1
575

590 + 15 + 70,29 €
2
616

624 + 8 + 37,49 €
3
657

668 + 11 + 51,55 €
4
710

715 + 5 + 23,43 €
5
756

763 + 7 + 32,80 €
6
798

806 + 8 + 42,17 €

(*) Valeur du point d’indice = 4,686 € , valeur approchée

haut de page



4. Grille des Agrégé·e·s Classe Normale

Échelon
Indice au 1er décembre 2019

Indice au 1er janvier 2020 Gain Gain/mois en € brut (*)
1
448

450 + 2 + 9,37 €
2
498

498 + 0 + 0,00 €
3
502

513 + 11 + 51,55 €
4
539

542 + 3 + 14,06 €
5
574

575 + 5 + 23,43 €
6
609

618 + 9 + 42,17 €
7
651

659 + 8 + 37,49 €
8
700

710 + 10 + 46,86 €
9
750

757 + 7 + 32.80 €
10
796

800 + 4 + 18,74 €
11
830

830 + 0 + 0,0 €

(*) Valeur du point d’indice = 4,686 € , valeur approchée

haut de page


5. Grille des Agrégé·e·s Hors Classe

Échelon
Indice au 1er décembre 2019

Indice au 1er janvier 2020 Gain Gain/mois en € brut (*)
1
750

757 + 7 + 32,80 €
2
796

800 + 4 + 18,74 €
3
830

830 + 0 + 0,00 €
4
890

890 + 0 + 0,00 €
5
925

925 + 0 + 0,00 €
6
972

972 + 0 + 0,00 €

(*) Valeur du point d’indice = 4,686 € , valeur approchée

haut de page




Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

Justice - La taxe de 35 euros enfin supprimée

dimanche 4 août 2013

L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par le Gouvernement en 2011 et applicable depuis octobre 2011, pour toutes instances introduites devant les juridictions civiles, sociales, administratives et prud’homales, remet en cause l’accès au juge pour des milliers de salariés.

Comme nous l’avions prévu, cette taxe a entraîné une baisse conséquente des contentieux judiciaires, nombreux justiciables ayant renoncé à leur droit.

12 organisations, à l’initiative de la CGT se sont prononcées contre cette taxe. Après des mois de lutte nous avons enfin été entendus.

Christiane Taubira, Garde des sceaux, Ministre de la Justice, a annoncé, le 23 juillet 2013, la suppression, dans le projet de loi de finances pour 2014, de cette taxe.

Nous nous félicitons de cette décision obtenue grâce aux multiples manifestations dont une pétition nationale.

Montreuil, le 29 juillet 2013

Motion de la CGT Renault Cléon à propos de la défense des retraites

mardi 25 juin 2013

Texte de la motion votée à l’unanimité par la Commission exécutive du Syndicat CGT Renault Cléon à propos de la mobilisation contre la prochaine réforme des retraites.
Dès la fin septembre – début octobre, le gouvernement soumettra au parlement un projet de loi modifiant les conditions de départ à la retraite et abaissant le niveau des pensions des retraités, aggravant les effets de la réforme imposée par le gouvernement Sarkozy en 2010.
Ce qui laisse très peu de temps pour construire un rapport de force suffisant pour imposer l’abandon de ce projet de réforme.
Réuni en Commission exécutive, ce vendredi 21 juin, le syndicat CGT Renault Cléon appelle le bureau confédéral de la CGT :

  • à proposer dès le début juillet une première date de mobilisation nationale pour les premiers jours de septembre
  • à inscrire très clairement cette première date de mobilisation dans la perspective d’un blocage de l’économie, à la différence de la stratégie qui a conduit à l’échec de la mobilisation pour les retraites de 2010.

Voté à l’unanimité des 28 membres présents de la Commission exécutive

Projet de loi sur l’égalité femmes/hommes Pour la CGT le compte n’y est pas

mercredi 12 juin 2013

La Ministre des droits des femmes a présenté ce lundi en conseil supérieur pour l’égalité professionnelle le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. La CGT considère que ce projet de loi doit être un levier historique pour enfin atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et sera particulièrement exigeante quant à son contenu.
Lire la suite du communiqué de la Confédératio}

Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (GIPA) 2013

mercredi 8 mai 2013

Consultez, ci-contre, la fiche de calcul de la GIPA versée en 2013 réalisée par la CGT Fonction Publique. Cette fiche permet à tou
un chacun de savoir s’il a droit à la GIPA et, si oui, quel en sera le montant. La fiche permet aussi decalculer la perte réelle hors GVT (« glissement vieillesse-technicité ») subie par tout agent de la Fonction Publique.

Les inégalités se creusent entre retraités

mercredi 24 avril 2013

Le niveau de vie des seniors est proche de celui des actifs. Les pensions des jeunes retraités progressent plus vite. Les revenus du patrimoine accentuent les écarts.
Lire la suite sur le site des Echos

Notre fiche de paie finance la Protection Sociale

jeudi 12 juillet 2012

Sur mon salaire brut on me prélève différents pourcentages, à mon employeur aussi : C’est le financement de « Notre protection sociale ». Toutes ces cotisations assises sur mon salaire vont dans le « pot commun » et quand j’ai un problème, je bénéficie de droits. C’est le salaire Socialisé. Les cotisations permettent d’assurer la protection sociale de TOUS car nous sommes tous des assurés sociaux ! C’est la solidarité
Lire le tract de la CGT Organismes sociaux

L’enseignement agricole veut « crever l’abcès » de la précarité

mardi 3 juillet 2012

A la veille d’une rencontre avec le nouveau ministre de l’agriculture, six syndicats de l’enseignement agricole font démarche commune pour obtenir un plan de titularisation des contractuels correspondant aux besoins et sortir des agents de la grande pauvreté liée à des statuts parfois illégaux.
Lire la suite sur le Café pédagogique

NouveVidéo : M. et Mme Pognon ne payent pas beaucoup de taxe d’habitation.lle brève

jeudi 29 décembre 2011

Retrouver M. et Mme Pognon avec le paiement de leur taxe d’habitation. Comme toujours, ils trouvent cela bien trop cher, et pourtant...
Voir la vidéo sur le site de la CGT Finances