Retour en REP+ : Toutes les mobilisations en cours

vendredi 14 février 2020
par  François-Xavier Durand
popularité : 36%

Depuis le début du mois de janvier, des écoles exclues des dispositifs REP et REP+ en 2014 sont mobilisées pour exiger dès la rentrée prochaine leur classement en REP+.
Vous retrouverez ci-dessous toutes les mobilisations passées, en cours ou à venir.
La CGT Éduc’action 76 avec l’appui des Unions locales CGT et de l’Union Départementale CGT soutiennent toutes ces mobilisations.

du 2 mars au 6 avril 2020 : Dépôt des déclarations d’intention de grève

Suite à la question du gouvernement posée par le député Sébastien Jumel le mardi 11 février 2020 relative à la demande de classement en REP+ des écoles maternelles Delaunay/Laurencin et Vauquelin, élémentaires Sonia Delaunay et Michelet à Dieppe, le Ministre de l’Éducation Nationale a réaffirmé la priorité faite à l’Éducation Prioritaire en indiquant la nécessité d’éviter les effets de seuil entre les écoles REP+ et les écoles dites « orphelines » et annoncé deux mesures concernant l’école élémentaire Sonia Delaunay :

  • Amélioration du taux d’encadrement
  • Dédoublement des classes de CP

Toutefois, cette dernière mesure ne correspond qu’à la transformation du poste du dispositif « Plus de Maitres que de Classes » en poste de CP. Cela risque de dégrader le taux d’encadrement des autres niveaux de classes si d’autres postes ne sont pas créés pour permettre le dédoublement des classes de CE1 et un allègement des effectifs des classes de CE2, CM1 et CM2. De plus, il n’est pas évoqué le retour en REP+ et par conséquent, les enseignant·e·s des écoles ne bénéficieraient ni des 9 journées de pondération ni de la prime REP+ qui a été portée à près de 400€ par mois et par enseignant·e.

La CGT Éduc’action 76 continue d’apporter son soutien aux collègues mobilisé·e·s des différentes écoles qui revendiquent le retour en REP+ et relaient leur demande de déposer massivement des déclarations d’intention de grève pour chaque journée de classe dès la rentrée du 2 mars 2020. Ces déclarations doivent être déposées pour le 2 mars avant ce soir minuit.

14 février : Blocage des écoles maternelle et élémentaire Victor Hugo à Grand-Couronne par les parents d’élèves

13 février : Opération « Écoles sans élèves » dans les écoles maternelle et élémentaire Victor Hugo à Grand-Couronne

13 février : Concert et barbecue à l’école élémentaire Victor Hugo de Grand-Couronne
Les parents d’élèves et les enseignant·e·s des écoles maternelle et élémentaire Victor Hugo ont organisé un barbecue et un concert de solidarité pour populariser leur demande de retour en REP+. En effet, ces écoles relèvent de la REP+ et sont classées dans un quartier Politique de la Ville (QPV).

6 février 2020 : Grève massive à Dieppe

4 février 2020 : Alerte sociale de la CGT Éduc’action 76 et du SNUipp/FSU 76

La CGT Éduc’action 76 et le SNUipp/FSU avaient déposé une alerte sociale préalablement à un préavis de grève sur la question des « écoles orphelines ». Après près de 2h d’audience, le DASEN a conclu qu’aucune information ne pouvait être donnée avant la fin des élections municipales. toutefois une attention particulière soutenue sera portée à l’école élémentaire Sonia Delaunay et une prise en compte des CSP des familles des écoles Victor Hugo à grand-Couronne et Michelet/Vauquelin à Dieppe permettront d’avoir une attention particulière. Toutefois il a rappelé que le contexte budgétaire était contraint et qu’il porterait la même attention que les années passées. Face à la demande de classement en REP+, le DASEN a rappelé que cela n’était pas dans ces attributions.

4 février : Dépouillement du Référendum d’Initiative Populaire
Le Référendum s’est terminé à 18h00. Le dépouillement par voie électronique et dans les urnes a démontré l’exigence du retour en REP+ des écoles.

  • Nombre de votants : 731
  • Nombre de bulletin blanc : 1 (0,01 %)
  • Nombre de bulletin « Pour une école en REP+ » : 720 (98,5 %)
  • Nombre de bulletin « Pour une école en orpheline » : 10 (1,4 %)

31 janvier : Opération « Écoles sans élèves » dans les écoles maternelle Vauquelin et élémentaire Michelet
Les parents d’élèves des deux écoles ont appelé les parents à une première action « Écoles sans élèves ». Cette action a été massivement suivie puisque près de 97% des élèves n’étaient pas présents dans les écoles. Une délégation de parents a été reçue par l’IEN qui a déploré ce mode d’action qui nuit aux apprentissages des élèves sans toutefois apporter de réponses claires aux parents sur leurs revendications, en informant que l’école Michelet pourrait même subir une fermeture de classe. Ce quartier qui présente tous les critères pour être en REP+, doit aussi se voir doter des moyens pour permettre les dédoublements des classes de CP et de CE1.

28 janvier : Opération « Écoles sans élèves » dans les écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay
Les parents d’élèves des deux écoles ont appelé les parents à une deuxième action « Écoles sans élèves ». Cette action a été massivement suivie puisque plus de 92% des élèves n’étaient pas présents dans les écoles. Une délégation de parents a été reçue par l’IEN qui a déploré ce mode d’action qui nuit aux apprentissages des élèves sans toutefois apporter de réponses claires aux parents sur leurs revendications.

27 janvier 2020 : Nuit à l’école élémentaire Sonia Delaunay à Dieppe

Le 27 janvier au soir, les enseignant·e·s des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay ont décidé d’occuper l’école le soir et d’y dormir pour témoigner de leur attachement à ces écoles et toujours exiger leur retour en REP+. Une projection a été réalisée sur le mur d’un immeuble pour montrer à toutes et tous l’implication du quartier dans cette mobilisation. Un repas partagé a été organisé par les enseignant·e·s et les parents d’élèves.

25 janvier : Envoi de courrier au Président de la République

  • Télécharger le courrier au Président. Les enseignant·e·s et les parents d’élèves des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay ont tenu un stand sur le marché de Dieppe de 9h00 à 12h00 pour diffuser des tracts et envoyer des courriers au Président de la République.

24 janvier : Concert de solidarité et Repas partagé

22 janvier : Intervention lors d’une animation pédagogique sur les élèves à besoins particuliers
Les enseignant·e·s des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay sont intervenu·e·s en début de l’animation pédagogique pour exposer la situation et expliquer la nécessité de revenir en REP+. Ils ont participé à l’animation avec le tee-shirt « Delaunay en REP+ » pour rappeler cette injustice qui n’a que trop duré depuis 2014.

20 janvier : Lancement du Référendum d’Initiative Populaire

Les enseignant·e·s et les parents d’élèves des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay ont lancé un Référendum d’Initiative Populaire pour permettre aux parents, aux enseignant·e·s et plus généralement aux habitants et citoyen·ne·s de s’exprimer sur le retour ou non en REP+ des écoles. Deux choix de bulletins : « Pour une école en REP+ » ou « Pour une école en orpheline ». Les votes ont lieu dans chaque école tous les jours de classe de 12h à 14h et de 16h30 à 18h. Un vote en ligne est possible aussi. Clôture du scrutin et dépouillement le 4 février 2020 à l’école élémentaire Sonia Delaunay

17 janvier : Opération « Écoles sans élèves » dans les écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay
Les parents d’élèves des deux écoles ont appelé les parents à une deuxième action « Écoles sans élèves ». Cette action a été massivement suivie puisque plus de 90% des élèves n’étaient pas présents dans les écoles. À noter qu’aucune délégation de parents n’a été reçue par l’IEN malgré que les directeurs et directrices avaient prévenu l’Inspection.

14 janvier : Compte-rendu de l’audience

  • Regarder le reportage de France 2 sur les « écoles orphelines ».
  • Télécharger le tableau des rangs académique des écoles de Dieppe.

Suite à l’audience du 8 janvier, les enseignant·e·s ont présenté le compte-rendu de l’audience aux parents et à l’ensemble de la communauté éducative qui était invité. Au préalable, une vidéo présentant les écoles orphelines a été montré ainsi qu’une carte indiquant le rang des écoles en REP et REP+ de Dieppe pour les comparer à celles des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay. Après discussions et débats, les parents d’élèves élu·e·s aux Conseils des Écoles annoncent une première action dès le vendredi 17 février.

8 janvier 2020 : Audience à l’Inspection académique d’une délégation de 6 enseignant·e·s des écoles Delaunay de Dieppe

  • Télécharger le courrier de demande d’audience.

Suite à la demande d’audience, une délégation de 6 enseignant·e·s des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay a été reçue le 8 janvier à 18h00 dans les locaux de la DSDEN (5 Place des Faïenciers) à Rouen par Mr Djemal (IA/DASEN Adjoint) et Mme Salley (IEN de Dieppe Ouest). Après près de 2h d’audience, l’IA/DASEN Adjoint confirme que la Convention Académique de Priorité Éducative (CAPE) qui a été prolongée à titre exceptionnelle à la rentrée 2018 et 2019 ne le serait pas pour la rentrée 2020. De plus, le dispositif « Plus de Maître que de Classes » n’étant plus une priorité du Ministre, pour favoriser les dédoublement des classes de CP et de CE1 en REP et REP+, serait sans doute supprimer. Toutefois, compte-tenu de la particularité de ces écoles, une attention particulière serait portée, comme elle l’a toujours été par le passé, en fonction des contraintes budgétaires.

3 décembre 2019 : Demande d’audience à l’Inspection académique

Suite au rapport Mathiot/Azéma qui préconise la mise en place des dédoublements des classes de CP, CE1 et à venir des classes de Grande Section pour les écoles dites « orphelines » qui relèvent des quartiers de politique de la ville, les enseignant·e·s des écoles maternelle Delaunay/Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay ont décidé de demander une audience dans le cadre du dialogue de gestion du DASEN avec le ministère. En effet, c’est à cette date que s’élabore la répartition académique des postes pour la rentrée 2020. Ils demandent d’aller plus loin en intégrant ces écoles en REP+ et de bénéficier au même titre que les collègues de REP+ de la prime et des journées de pondération.


Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Ecoles Delaunay en action le 22 janvier 2020 pour revenir en REP+

jeudi 23 janvier

Lors de l’animation pédagogique du mercredi 22 janvier 2020 sur « les élèves à besoins particuliers », les enseignants ont rappelé leur exigence de classer les écoles maternelle Delaunay-Laurencin et élémentaire Sonia Delaunay de Dieppe (Val Druel) en REP+. En effet, elles sont sorties de l’Éducation Prioritaire en 2014 et ont été exclues des dispositifs REP et REP+ alors qu’elles répondent à tous les critères pour être classées en REP+. Son rang (64ème) au niveau académique la situe au même niveau que les écoles de REP+ du Havre ou de Rouen Nord.

Tous les enseignant·e·s des deux écoles sont venu·e·s avec un tee-shirt rappelant leur exigence et ont pris la parole en début d’animation. À l’issue de l’animation, l’urne était disponible pour pouvoir faire voter au référendum d’initiative populaire.

La CGT Éduc’action 76 soutient les collègues dans leurs actions.

Motion de soutien aux salariés de la Chapelle d’Arblay

mercredi 18 septembre 2019

Les camarades de la CGT Educ’action Haute-Normandie réunis en Assemblée générale de rentrée le 16 septembre 2019 à Maromme expriment leur soutien aux salariés de la Chapelle Darblay, menacés de licenciement.
Dans le secteur privé, les fermetures de site et les plans de licenciement se multiplient. Dans les services publics, ce sont les suppressions de postes massives et la dégradation des conditions de travail.
De plus, la réforme des retraites est une attaque contre l’ensemble des salariés.

  • Zéro licenciement !
  • Non à la fermeture des sites !
  • Non à la casse des services publics !
  • Non à la réforme des retraites ! Luttons tous ensemble !

Motion adoptée à l’unanimité par l’AG des syndiqué-e-s CGT éduc’action Rouen

Fusion des académies : j’habite à Evreux, pourra-t-on me nommer à Cherbourg ?

vendredi 13 septembre 2019

La lettre de cadrage pour la fusion des académies de Caen et Rouen certifiait que la gestion des personnels enseignants ne serait pas impacté jusqu’en 2022 (Mais en 2018 on nous jurait que la fusion n’était pas encore décidée). A en croire M. le Ministre, jusqu’à cette ce cas de figure n’existera pas. Mais après 2022 ça devient tout à fait possible pour les personnels du second degré. Le Rectorat a tout intérêt à ce que la souplesse et la mobilité des personnels soient maximales. Et avec l’affaiblissement du rôle des CAPA il sera encore plus compliqué d’influer sur les choix des services académiques, sans oublier que pour les contractuels ce « contrôle » est inexistant.

Une fusion des académies pour fermer des sections !

vendredi 13 septembre 2019

Le Rectorat et la Région Normandie lancent la réflexion pour une nouvelle carte de formation à la rentrée de septembre 2020. Ca ne sent pas bon du tout ! L’académie et la région de Normandie auront, si nous ne faisons pas reculer le Ministère, le même périmètre au 1° janvier. Les filières de formation, frontalières pour le moment, ou seulement identiques, seront à la prochaine rentrée dans la même académie. Ce sera une très bonne excuse pour fusionner et fermer par ci par là et pour récupérer les postes.

Mac Do Neufchâtel en Bray veut licencier une militante syndicale CGT !

vendredi 6 juillet 2018

Suite à un entretien disciplinaire une syndiquée CGT depuis un mois au McDonald’s de Neufchatel en Bray a été mise à pieds à titre conservatoire avant que ne soit décidé un licenciement. Les vrais motifs de cette mise à pied : la distribution de tracts dans les restaurants de cette franchise (Dieppe, Yvetot et Neufchâtel en bray) mentionnant les acquis obtenus au restaurant d’Elbeuf (13e mois, prime trimestrielles, congés enfants malades, arbre de Noël ...), et la crainte que les salariés reprennent eux aussi ces revendications !
Rassemblement Dimanche 8 juillet 18h45 devant le Mac Donald de Neufchâtel en Bray.