Didier Germain-Thomas

Secrétaire SDEN 76, menbre de la CE URSEN, menbre de la CE de l’UD 76, Professeur agrégé d’histoire au lycée M. Sembat de Sotteville-Lès-Rouen.


Articles de cet auteur

mercredi 24 novembre 2010
par  Didier Germain-Thomas

BULLETIN MOBILISATION AGGLO ROUENNAISE N°12

L’AG intersyndicale de Rouen du Mardi 23 a confirmé les modalités envisagées pour continuer à faire vivre le bulletin et le réseau intersyndical et interpro qui s’est constitué dans le mouvement. Lire les décisions dans le bulletin N°11 ci joint.
édito du bulletin
Jamais nous ne (...)

jeudi 18 novembre 2010
par  Didier Germain-Thomas

BULLETIN DE MOBILISATION ROUEN N°11

L’assemblée intersyndicale de Rouen s’est à nouveau réunie mercredi 17 novembre.
Y ont participé des représentants de 7 syndicats (CGT et SUD) et d’une AG (Vallée du Cailly).
Vous trouverez ci-joint le bulletin de mobilisation n° 11 qui en est issu.
Nous ne sommes pas (...)

lundi 14 décembre 2009
par  Didier Germain-Thomas

Compte rendu du congres confédéral de la CGT

La grande majorité des délégués au congrès confédéral a donc approuvé le bilan d’activité, le document d’orientation et la nouvelle commission exécutive proposés par la direction sortante. Ce n’était pas le choix fait par les syndicats SDEN 76 et SDEN 27 qui au contraire (...)

mercredi 2 décembre 2009
par  Didier Germain-Thomas

AMENDEMENTS SDEN 76 CONGRES CONFEDERAL 2009

COMPTE RENDU AG DE SYNDIQUES DU SDEN 76 PREPARATOIRE AU CONGRES DE LA CGT Vendredi 23 octobre 2009
I) les votes : Le rapport d’activité (bilan de la direction confédérale, non amendable) a été rejeté
Le rapport d’orientation a été amendé par des amendements significatifs qui (...)

mardi 3 février 2009
par  Didier Germain-Thomas

COMMUNIQUE CGT EDUC’ACTION ROUEN

La CGT educ’action s’était prononcée pour une journée de grève académique, notamment lors de l’A.G. de rouen du 29 janvier (L’A.G. avait voté sur la date du 5 février). Elle comptait porter cette proposition à l’intersydicale prévue le lundi 2 février, et l’a (...)


Envoyer un message

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 187 rue Albert Dupuis / 76000 ROUEN ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisation

Mac Do Neufchâtel en Bray veut licencier une militante syndicale CGT !

vendredi 6 juillet

Suite à un entretien disciplinaire une syndiquée CGT depuis un mois au McDonald’s de Neufchatel en Bray a été mise à pieds à titre conservatoire avant que ne soit décidé un licenciement. Les vrais motifs de cette mise à pied : la distribution de tracts dans les restaurants de cette franchise (Dieppe, Yvetot et Neufchâtel en bray) mentionnant les acquis obtenus au restaurant d’Elbeuf (13e mois, prime trimestrielles, congés enfants malades, arbre de Noël ...), et la crainte que les salariés reprennent eux aussi ces revendications !
Rassemblement Dimanche 8 juillet 18h45 devant le Mac Donald de Neufchâtel en Bray.

Grève à l’hôpital psychiatrique Janet au Havre !

mercredi 20 juin

A l’image des salariés de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, les personnels grévistes de l’hôpital psychiatrique Janet du Havre ne lâchent pas le morceau. Ils exigent la venue de Mme Gardel, directrice de l’Agence régionale de santé, l’ouverture d’une nouvelle unité pour que les patients ne soient plus dans des lits supplémentaires avec la création de 50 postes pluridisciplinaires pour la faire fonctionner, la stagiarisation de tous les contractuels-les, l’arrêt de la polyvalence, l’embauche de médecins psychiatres titulaires. Rendez vous jeudi 21 à 8h45 à l’hôpital Flaubert pour une haie de déshonneur pour les administrateurs de l’hôpital, et le samedi 23 à 17h45 sur le parvis du printemps.
Soutenez les revendications en écrivant à Mme Gardel

RESF : une bonne nouvelle qui se concrétise enfin !

mardi 12 juin

Mme Erdene, dont les enfants sont scolarisés au lycée de Déville-lès-Rouen et dans des écoles de Maromme, a reçu enfin son titre de séjour ; celui de son mari attend à la Préfecture, sauf imprévu.
Les bonnes nouvelles sur ce front sont si rares qu’il fallait en parler d’autant plus que pour d’autres familles, l’étau se resserre.
Mme Balogun - originaire du Nigéria et qui a une enfant scolarisée au collège de Maromme - s’est vu confirmer son OQTF par le Tribunal Administratif et France Terre d’Asile cherche à récupérer leur logement CADA en essayant de les en expulser.
La CGT Educ’action revendique la régularisation des lycéens majeurs et des parents d’élèves sans papiers.

Fusion des académies : où en est on ?

mardi 12 juin

En janvier, Mr le Recteur des académies de Rouen et de Caen nous assurait que la fusion des deux académies n’était pas décidée et qu’elle dépendrait de l’évaluation qui serait rendue fin mars, début avril. Il était malgré tout resté bien silencieux lorsque nous lui avions dit qu’il était impossible d’évaluer un processus de fusion en 5 mois (l’expérimentation a officiellement début en novembre), et notamment les conséquences sur les conditions de travail des personnels et les conditions d’enseignement, et que nous étions convaincus que cette évaluation serait bidon et que la fusion était déjà actée officieusement. Depuis, aucune nouvelle de cette évaluation, ni de la décision du Ministère qui devait tomber à la suite de l’évaluation. Mais cela n’est pas vraiment plus rassurant. Les organisations syndicales et les personnels avaient déjà été mis devant le fait accompli en septembre en apprenant seulement à la rentrée qu’une expérimentation était menée sur les académies de Rouen et de Caen. Et le Ministère ne compte pas lâcher de sitôt son projet de fusionner des académies qui sera une véritable manne pour supprimer des postes d’administratifs en fusionnant des services et des formations.

Université : Blanquer manipule les chiffres !

mardi 12 juin

Pour justifier la sélection à l’entrée de l’université, Jean-Michel Blanquer affirme que seuls 40% des étudiants en L1 sont en L2 l’année suivante, sous entendant bien sûr que tous les jeunes ne peuvent pas réussir et qu’il faut en tenir compte. Si ce chiffre est exact, c’est oublier que beaucoup réussissent en redoublant, en se réorientant ou en obtenant un concours et qu’au final 80% des étudiants sortent de l’enseignement supérieur avec un diplôme, malgré des conditions d’étude déplorables dans de nombreuses filières.

Soutenez les gréviste de l’hôpital Janet, le Havre !

mercredi 23 mai

Vous voulez soutenir les revendications des grévistes de l’hôpital psychiatrique Janet, au Havre, alors écrivez à Mme Christine GARDEL, directrice de l’agence régionale de santé :
christine.gardel@sante.gouv.fr
N’oubliez pas de donner votre nom et éventuellement de signaler votre profession et/ou syndicat.
Courrier type :
Madame la Directrice,
Je me permets d’attirer votre attention sur la situation désastreuse qui règne actuellement au Centre Hospitalier Pierre Janet du Havre.
En effet, les conditions d’accueil des patients sont indignes. Leur sécurité ne peut plus y être garantie. Il est impossible pour les soignants d’assurer leur mission première : LE SOIN.
En outre, les conditions de travail inacceptables exposent les soignants à des risques que vous ne pouvez méconnaître.
Comment peut-on, en France, en 2018, accepter une telle dégradation, une telle faillite du service public ?
Cette situation scandaleuse exige au minimum que vous vous rendiez sur place pour constater l’inacceptable.
Vous verrez alors que le Centre Hospitalier Pierre Janet du Havre ne peut et ne doit pas rester en l’état : IL Y A URGENCE.

Veuillez recevoir Madame la Directrice mes sincères salutations.