Réforme du régime de retraite des députés : la vaste mascarade

mardi 6 novembre 2007

Les députés ont ainsi renoncé hier à certains avantages secondaires comme "la faculté de faire liquider sa retraite à partir de 55 ans avec une décote" ou encore "la capacité de cotiser, en parallèle, à la caisse des parlementaires et à sa caisse d’origine, sans avoir d’activité dans ce régime". Mais cette réforme est en réalité une vaste mascarade (on parle de réforme "limitée" dans les dépêches de l’AFP) puisque nos députés gardent leur principal avantage : la double cotisation. Cette double cotisation leur permet de toucher, à partir de 60 ans, une retraite à taux plein avec 22,5 annuités. De plus cette réforme n’entrera en vigueur qu’en 2012 : pas si pressés de faire des efforts (même infimes), nos députés !
Certains députés comme François Goulard (UMP) avaient proposé un alignement du régime de retraite des parlementaires sur le régime général du secteur privé, mais il faut croire que la majorité UMP bleue CRS n’est pas encore prête à s’appliquer à elle-même les efforts qu’elle demande aux travailleurs.



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur