Répression coloniale contre l’USTKE

vendredi 18 janvier 2008

Les militants de l’USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités) ont subi ces dernières heures une terrible répression de la part des forces de police et de gendarmerie de l’Etat colonial en Nouvelle-Calédonie. 50 d’entre eux ont été arrêtés et sont actuellement placés en garde-à-vue. 20 autres sont blessés. L’USTKE n’est pas un syndicat de "voyous" comme l’a déclaré le Haut-Commissaire qui a envoyé les forces de l’ordre pour déloger un piquet de grève à coup de grenades lacrymogènes et de tirs à bout portant. C’est au contraire une organisation responsable qui défend les droits des travailleurs, ce que ne supportent pas certains patrons arrogants et provocateurs.



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur