Les solutions possibles de Richard Descoings

mercredi 13 mai 2009

Question : Orientation, soutien, stages, apprentissage oral des langues : dans tous ces domaines, des souhaits émergent. Comment les concrétiser ?

Réponse : Partout, les stages sont demandés, c’est un changement radical : il faut donc rendre possible aux lycéens de faire un stage. Il est aussi assez récent que ce soit les élèves eux-mêmes qui insistent sur l’importance des langues et surtout sur l’oral. Doit-on continuer à n’avoir au bac que des épreuves écrites de langues, en totale contradiction avec les objectifs d’apprentissage oral, si l’on veut des jeunes préparés à l’Europe et au monde globalisé ? Pour le soutien, il y a une très forte proposition des lycéens eux-mêmes : le tutorat d’élèves de terminale à des élèves de seconde. Quant à l’orientation, on pourrait généraliser les visites de collégiens en lycées et de lycéens en université. Mais à l’université, ce devrait être pendant un cours, et pas lors de journées portes ouvertes sans cours. Et il faudrait un grand portail d’orientation, mais fait pour ceux qui viennent le consulter".

Q : Rééquilibrer les séries du bac général et rénover la voie technologique figurent maintenant parmi vos priorités. Comment s’y prendre ?

R : On ne présente pas les bacs technologiques et professionnels de la même façon que le bac général. C’est une question de société et une question politique. Les enseignants sont d’anciens élèves qui ont réussi, les décideurs sont passés par la voie générale et les grandes écoles, si bien qu’il y a une mauvaise information sur les autres voies. Il y a un effort fait sur l’apprentissage, qui a permis en quelques années de doubler le nombre d’apprentis de 200.000 à 400.000. Pourquoi pas une grande campagne, venant de l’Education nationale, pour valoriser les voies technologiques et professionnelles ? On pourrait aussi présenter la voie technologique à tous les élèves dès la seconde, ce qui n’est pas fait aujourd’hui, et pour cause, puisqu’elle est souvent présentée comme une menace (si l’on n’est pas assez bon pour aller dans la voie générale, ndlr).

Q : Cette idée pourrait entrer dans le cadre des "modules" de seconde envisagés dans le projet de réforme retiré en décembre ?

R : Une des possibilités est d’organiser de la découverte des sciences économiques et sociales et des technologies, et seulement de la découverte. Mais il faut faire simple, faire attention de ne pas empiler les heures aux heures. Et que ce soit organisé à l’avance, sans changement possible en cours d’année, dans tous les lycées du pays, et que les programmes soient adaptés.

source AFP



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur