Deux études de la Depp mettent en évidence les dif­fi­cul­tés de nom­breux élèves face aux mathématiques

dimanche 5 décembre 2010

En fin de CM2 ou à la sor­tie du col­lège, plus de 40% des élèves ne maî­trisent pas suf­fi­sam­ment les notions ins­crites au pro­gramme de mathé­ma­tiques. C’est le constat que dressent deux études de la Direction de l’évaluation, de la pros­pec­tive et de la per­for­mance (Depp) du minis­tère de l’Éducation, qui s’appuient sur des évalua­tions réa­li­sées en mai 2008 auprès de 3809 élèves de 143 écoles et de 4381 élèves de 163 collèges.

La pre­mière révèle notam­ment que 3,2 % des enfants n’ont acquis « aucune des com­pé­tences exi­gibles » et que 11,8 % d’entre eux « maî­trisent quelques acquis » mais ont du mal à faire des mul­ti­pli­ca­tions. Ces dif­fi­cul­tés ne se résorbent pas ensuite : selon la seconde étude, en fin de troi­sième, 44 % des col­lé­giens ont des com­pé­tences en mathé­ma­tiques qui « demeurent fra­giles ». 3 % d’entre eux « ne maî­trisent aucune des connais­sances et com­pé­tences atten­dues ».

En fin de CM2 comme de 3ème, un peu plus du quart des élèves (28%) maî­trise le pro­gramme de façon opti­male. Les deux études sou­lignent donc une grande « hété­ro­gé­néité » des niveaux, qui « n’est pas résor­bée » en fin de col­lège. Les élèves aux per­for­mances faibles sont plus nom­breux dans les zones d’éducation prio­ri­taire et chez les redoublants.



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur