Jeunes sans formation : les territoires pilotes de la "garantie jeunes" sont choisis

mardi 13 août 2013

Matignon a rendu public lundi soir les dix ter­ri­toires pilotes choi­sis pour mettre en oeuvre à l’automne la "garan­tie jeunes", une allo­ca­tion d’environ 450 euros men­suels pour des 18–25 ans précaires.
Les dix ter­ri­toires rete­nus "pour une pre­mière vague de test" qui "pourra concer­ner jusqu’à 10.000 jeunes" sont les Bouches-du-Rhône, la Seine-Saint-Denis, la Réunion, le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, "l’Allier asso­cié au Puy-de-Dôme", le Finistère, l’Eure, l’Aude et les Vosges, annoncent les ser­vices du Premier ministre dans un communiqué.
L’expérience concerne "des ter­ri­toires urbains mais aussi des ter­ri­toires ruraux", souligne Matignon, qui pré­cise que "les conseils géné­raux et villes impli­qués dans ces expé­ri­men­ta­tions appar­tiennent à toutes les sen­si­bi­li­tés politiques".
Par ailleurs, dix autres ter­ri­toires ont été rete­nus pour une deuxième vague de déploiement en 2014, qui pour­rait concer­ner alors au total "jusqu’à 30.000 jeunes".
Il s’agit de l’Essonne, la Seine-Maritime, le Pas-de-Calais, la Dordogne, l’Ille-et-Vilaine, la Savoie, l’Oise, l’Aisne, l’Isère et la Creuse.
Une évalua­tion sera ensuite réa­li­sée en vue de la géné­ra­li­sa­tion pro­gres­sive du dis­posi­tif sur tout le ter­ri­toire, qui concer­nera "100.000 jeunes par an en rythme de croi­sière", selon Matignon.
La "garan­tie jeunes" se veut "une réponse à la situa­tion par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile des jeunes iso­lés et sans res­sources, non cou­verts par le RSA, qui ont besoin d’être aidés et accom­pa­gnés pour s’insérer dans la vie pro­fes­sion­nelle", résume Matignon.



Toutes les brèves du site

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur