jeudi 16 février 2017
par  François-Xavier Durand

La violence est condamnable, surtout quand elle vient de l’Etat !

Communiqué de la FERC-CGT



Lors d’un contrôle d’identité le 2 février à Aulnay, une personne de 22 ans, Théodore Luhaka, dit Théo, 22 ans, a été violemment molesté par des policiers qui entendaient ainsi répondre à son prétendu refus d’obtempérer. Sans préjuger des résultats de l’enquête que nous souhaitons juste et rapide, de la présomption d’innocence, au vu des blessures infligées et des 60 jours d’ITT données à Théo, il est inadmissible d’entendre parler d’un « viol accidentel ». En effet, selon l’article 222‐23 du Code Pénal, « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol ». Faire le distinguo entre des « violences volontaires » mais « acceptables » et des « violences accidentelles » et donc « non condamnables » c’est pousser l’absurde à outrance et ne faire aucun cas de la souffrance de la victime et de la réalité des faits. C’est aussi faire reculer la longue lutte contre les violences sexuelles. Par ailleurs, entendre sur un plateau de télévision, par un représentant des forces de l’ordre, dépositaire de l’autorité, que l’insulte raciste « bamboula […] ça reste à peu près convenable » est tout autant intolérable dans un État de droit tenu de protéger ses citoyen.nes contre l’ensemble des discriminations.

De tels comportements des forces de l’ordre, minorés par le Parquet et les services de police, ne peuvent que développer les sentiments d’impunité pour les représentants de la loi et d’iniquité, d’arbitraire pour la population et notamment chez une partie des jeunes qui se trouve en butte quasi quotidiennement à des contrôles au faciès, des humiliations, des insultes et parfois des violences policières.

Nous, enseignant.es, éducateur.trices, formateur.trices qui sommes au contact de ces jeunes dans l’exercice de nos métiers, savons la souffrance et la colère que cela engendre chez les jeunes filles et garçons que nous côtoyons tous les jours. Comme c’est en partie de notre responsabilité de les accompagner dans la construction du « vivre ensemble », du respect de toutes et tous sans aucune discrimination, de la citoyenneté et de l’émancipation, c’est notre rôle de dénoncer haut et fort la justice de classe qui prévaut de plus en plus souvent. C’est ce que nous dénoncions déjà à l’occasion des multiples arrestations et condamnations de militant.es syndicaux qui défendaient les emplois, les conditions de travail et de vie des salarié.es.

Pour la FERC CGT, l’arrêt de la surenchère des violences ne passera que par la reconnaissance des faits, par la condamnation de leurs auteurs, sans impunité, par l’égalité de traitement et le respect pour toutes et tous. Cela ne pourra se faire sans la mobilisation de chacune et chacun. Le respect de l’État de droit et de ses représentant.es par les jeunes exige la réciprocité pour l’ensemble des citoyen.nes de ce pays sans considération d’âge, de couleur de peau, d’origine sociale ou encore de sexe.

Montreuil, le 15 février 2017


Articles les plus récents

jeudi 27 avril 2017
par  François-Xavier Durand

Stage formation syndicale « Mouvement 1er degré »

La CGT Educ’Action 76 organise deux stages de formation syndicale « Mouvement 1er degré » les :
mardi 25 avril 2017 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de l’Union Locale CGT, Maison des syndicats Franklin au Havre.
jeudi 27 avril 2017 de 9h00 à 16h30 dans les locaux de (...)

jeudi 6 avril 2017
par  François-Xavier Durand

STAGE FORMATION SYNDICALE « L’Accompagnement des Elèves en Situation de Handicap »

Télécharger le courrier à adresser à la DAPAEC pour les AESH avant le 6 mars 2017 ;
Télécharger le courrier à adresser à l’IA s/c de l’IEN pour les enseignant-es du 1er degré avant le 6 mars 2017 ;
Télécharger le formulaire administratif d’autorisation d’absence pour (...)

mercredi 22 février 2017
par  Luc De Chivré

Fausses annonces concernant les mutations nationales : un nouveau bug du ministère de l’ Éducation nationale

Des enseignant-es ayant demandé une mutation ont reçu, vendredi 17 février, des SMS erronés de la part du ministère concernant le projet de mouvement inter-académique, suite à un important bug informatique. Le plus incroyable étant que des personnels n’ayant pas demandé de mutation ont (...)

mardi 14 février 2017
par  François-Xavier Durand

RASED : Étude de l’IREDU sur les RASED, une mise à mort légitimée ?

L’IREDU (Institut de Recherche sur l’Education rattaché à l’ESPE de Dijon) vient de dévoiler au cours d’un colloque les conclusions d’une étude sur l’efficacité des RASED sur les apprentissages des élèves. Cette étude indique que le passage par les RASED (...)

mardi 14 février 2017
par  Luc De Chivré

Grève massive au collège Branly !

La journée de grève du 7 février au collège Branly, à Grand Quevilly était massive avec 74,36 % de grévistes et 82,86 % des titulaires en grève.
Le rassemblement de midi devant le collège permis aux parents de montrer leur soutien. Celui de l’après midi devant l’IA a réuni une (...)

lundi 13 février 2017
par  Luc De Chivré

CARTE SCOLAIRE 27 : 6 classes en moins dans les écoles de l’Eure !

Le CTSD de l’Eure avait lieu le 9 février 2017. A l’issue de la réunion, 30 ouvertures de classes ont été actées, pour 36 fermetures. 11 écoles seront fermées à la rentrée prochaine avec 4 fusions d’écoles. Il reste 8 postes de « réserve » pour la phase d’ajustement qui (...)

samedi 11 février 2017
par  Luc De Chivré

LP Palissy de Maromme : une première victoire !

Le 30 janvier, après un premier CA où la DHG avait été refusée, et qui actait la fin des dédoublements dans le lycée, les lycéens du LP Palissy avaient bloqué massivement le le lycée. Ils refusent de travailler et de s’entasser dans des classes de 30, au lieu d’être par groupe de (...)

jeudi 9 février 2017
par  François-Xavier Durand

SALAIRES : Quelles sont les augmentations de salaire ?

À compter du 1er janvier 2017, le protocole Parcours Professionnels, Carrière et Rémunérations (PPCR) est progressivement mis en place. Tous les personnels devraient être reclassés au regard des nou­velles grilles indiciaires inscrites dans le décret fixant l’échelonnement indiciaire de (...)

jeudi 9 février 2017
par  François-Xavier Durand

MOTION ADOPTÉE À L’UNANIMITÉ PAR LA COMMISSION EXÉCUTIVE DU 7 FÉVRIER 2017

Télécharger la motion de la CE du SDEN 76 du 7 février 2017.
La CGT éduc’action 76, réunie en commission exécutive ce matin, apporte son soutien à toutes les luttes dans les établissements pour obtenir des moyens à la hauteur des besoins. Le rectorat s’acharne contre les collèges (...)

lundi 6 février 2017
par  Luc De Chivré

Personnels de labo : pas de création, que des redéploiements !

Le rectorat ne prévoit aucune création de postes de personnel de labo pour l’an prochain. La répartition des postes ne se fera qu’avec des redéploiements. Aucun moyen supplémentaire ne sera attribué. De plus, les personnels de labo ne sont pas étiquetés LGT ou LP, et lorsqu’il (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Sites favoris


17 sites référencés au total

Brèves

SYNDIQUEZ VOUS !

lundi 3 février 2020

Dans l’éducation, comme dans tous les secteurs professionnels, la combativité CGT est nécessaire pour s’opposer aux réformes qui cassent le service public de l’éducation et s’attaquent à nos conditions de travail. C’est pourquoi la CGT éduc’action a un rôle important à jouer auprès de tous les personnels, dans les écoles, les collèges, les lycées professionnels et généraux. La CGT éduc’action défend tous les personnels, dans les CAPA, CAPD ou au CHSCTD où elle a des élus, et au sein des établissements où Ils luttent au quotidien avec les collègues.
bulletin d’adhésion à renvoyer à URSEN CGT/ 28 Av. Jean Rondeaux / 76108 ROUEN CEDEX ou à
cgteduc.acrouen@gmail.com / barème de cotisations

La loi travail se met en place, les attaques aussi !

mercredi 8 février

La loi travail organise aussi la régression de la médecine du travail et la visite médicale d’embauche, la visite tous les deux ans, la visite tous les 6 mois pour les travailleurs de nuit sont supprimées sauf si votre poste est classé à risques.
De plus, la loi crée la possibilité d’inscrire au règlement intérieur de l’entreprise le devoir de neutralité, ce qui peut va viser l’engagement syndical. Et tout ça vient s’ajouter à l’inversion de la hiérarchie des normes, au référendum qui vise à monter les salariés contre les syndicats, au passage de 350 à 200 branches, au licenciement possible du salarié qui refuse de se plier à un nouvel accord sans bénéficier du CSP pendant un an (75% du salaire brut), à l’aménagement du temps de travail sur 3 ans...

Encore des suppressions de postes administratifs !

samedi 14 janvier

3, c’est le nombre de suppressions de postes d’administratifs prévue dans l’académie. C’est inadmissile et ça fait suite à d’autres suppressions antérieures. Quand la CGT éduc’action condamne cette saignée, le Ministère répond que l’académie de Rouen est surdotée. En clair, si on en croit le Ministère, les administratifs de Rouen ne sont pas assez occupés et doivent sans doute multiplier les pauses café pour ne pas s’ennuyer. Pas sûr que Mme Vallaud Belkacem ait le cran de venir le leur dire de vive voix. Une chose est sûre, elle n’a pas dû souvent mettre les pieds dans des secrétariats d’établissement ou dans les services académiques où elle aurait pu constater tout le travail abattu par les personnels.

La CGT est le premier syndicat de la région Normandie !

lundi 19 décembre 2016

Avec 49,25 % DES VOIX LA CGT EST LA PREMIERE ORGANISATION SYNDICALE
DE LA NOUVELLE REGION NORMANDIE. Elle obtient 20 sièges sur les 43 à pourvoir. C’est la grande gagnante de ces premières élections professionnelles et montre une confiance porteuse d’espoir et de signaux forts. Ces résultats confortent les revendications portées par toute la CGT. Cette nette manifestation du vote CGT, c’est aussi l’affirmation renforcée du refus des reculs sociaux qu’ils soient nationaux ou régionaux. Tous les résultats

Le panneau syndical de décembre de la CGT Enseignement privé

lundi 14 décembre 2015

Ce panneau revient sur la signature du premier accord d’entreprise corrigeant les
régressions honteuses de la convention collective nationale des personnels OGEC.
Lire la suite

Chiffres du chômage en juillet 2015 : toutes les raisons de changer de politique

jeudi 27 août 2015

La période d’été est toujours propice aux réflexions, aux débats et à l’approfondissement des politiques. Le MEDEF peut dormir sur ses deux oreilles car Manuel Valls a annoncé, à la veille des universités d’été du PS et du MEDEF, vouloir poursuivre ses réformes, et maintenir l’ampleur du soutien aux entreprises à travers le pacte de responsabilité.
Cette politique menée depuis des années a montré son inefficacité, notamment concernant le chômage. Depuis 2012, ce sont 630 000 demandeurs d’emploi supplémentaires qui sont venus grandir les rangs de Pôle emploi.

Lire la suite sur le site de la Confédération CGT